PME et l’informatique décisionnelle : de la stratégie à la tactique ? [guide]

Publié il y a · 1 min de lecture

Transformer un simple reporting en une solution dynamique, personnalisable, afin d’aider l’ensemble des décideurs à l’intérieur des PME à prendre les bonnes décisions, au bon moment…, voilà la promesse de la business intelligence (BI).

La business intelligence, ou informatique décisionnelle, est aujourd’hui un marché à fort potentiel.
Selon une étude réalisée par l’institut OpinionWay, seulement 25 % des entreprises de 20 à 199 salariés seraient en effet équipées d’une solution de BI, dont 20 % via leur logiciel ERP, et 5 % grâce à un logiciel de BI spécifique*.

Or, dans un contexte de concurrence accrue, les décideurs doivent désormais disposer, en temps réel, de données immédiates, justes et manipulables, d’indicateurs clés de performance, afin d’améliorer leurs prises de décision, voire de les anticiper.
Aujourd’hui, la business intelligence ne concerne plus uniquement les grandes entreprises. Elle est devenue un facteur de compétitivité recherché par les PME. Mobile, immédiat, partagé, prédictif, dans le Cloud…, le besoin de BI se fait ressentir de manière très forte dans toutes les petites et moyennes entreprises.

D’abord cantonnés aux fonctions financières, comptables et dirigeantes, les outils de BI s’appliquent désormais aussi bien à la relation client qu’à la production et à la logistique, aux RH et au commerce… Bref, à tous les domaines fonctionnels de l’entreprise. Partout où la prise de décision est
primordiale à la bonne marche et à l’activité de l’entreprise.

*Sage & OpinionWay, 2015.

Informatique décisionnelle, passez de la stratégie à la tactique

Téléchargez gratuitement le livre blanc

Abonnez-vous à la newsletter Sage Advice et recevez, directement dans votre boîte aux lettres, nos tous derniers conseils.