Lecture en cours

Lecture en cours

Experts-comptables : accompagner les différentes générations vers la digitalisation

Retour aux résultats de recherche

En tant que manager d’un cabinet d’expert-comptable, vous n’êtes pas censé faire de différences entre vos collaborateurs. Pourtant, vous ne pouvez pas occulter les spécificités de chacun. Dans quelle mesure devez-vous prendre en considération l’âge dans le management de vos équipes ? Comment éviter les tensions ? Comment tirer le meilleur parti de cette diversité dans le cadre de la transformation digitale de votre cabinet ?

Des usages digitaux différents selon les générations

Si chaque individu est unique, les générations reflètent l’époque traversée et présentent des caractéristiques communes. C’est le cas des générations « Y » (personnes nées après 1981) et « Z » (nées après 1995) dont l’arrivée dans le cabinet peut faire naître des inquiétudes auprès des plus anciens. Elles sont habituées à consommer de l’information, à utiliser des outils digitaux, à travailler sur les bases du collaboratif. Et elles ont des attentes particulières vis-à-vis du monde du travail : elles cherchent à évoluer… sous peine de se lasser et d’aller voir ailleurs ! Cette vision peut parfois s’opposer à celle des générations précédentes qui ont besoin de considération et de sentiment d’appartenance, et où le travail occupe le premier plan des préoccupations. Pas étonnant donc qu’il puisse y avoir un choc culturel entre eux, notamment dans le cadre d’une transformation digitale.

Le partage des savoirs pour fédérer vos équipes

Pour réussir, la transformation digitale du cabinet doit devenir un projet fédérateur pour tous les collaborateurs. Pour amener les équipes à adopter de nouvelles pratiques et de nouvelles organisations, il faut que les collaborateurs se respectent et admettent travailler ensemble. Impliquer les différentes générations dans le processus de mutation apporte des avantages certains. Les générations Y et Z peuvent donner des informations cruciales sur leurs homologues clients aux autres collaborateurs, apporter un peu de fraîcheur et d’enthousiasme à l’ensemble de l’équipe. Elles peuvent aussi accompagner les plus anciens dans l’utilisation des nouvelles technologies. La génération plus ancienne est gage d’expérience et de connaissance de la culture du cabinet. Elle peut devenir un modèle et ainsi guider les plus jeunes.

Votre rôle dans la transformation digitale

Votre rôle de manager est très important. Il vous faut aussi adapter votre mode de management pour que chaque génération se sente concernée et considérée, chacun appréhendant différemment cette évolution. Il peut s’agir par exemple de :

  • personnaliser le changement en déclinant des actions différentes selon les catégories de collaborateurs,
  • les informer et de les sensibiliser pour les prévenir des grandes étapes de ce changement,
  • former ceux pour qui c’est nécessaire afin que tous soient au même niveau de compétence,
  • réorganiser les postes de travail en tenant compte des aspirations de chacun.

L’accompagnement de vos équipes dans la durée

Pour que cette cohésion dure, il faudra continuer à motiver et à informer vos équipes sur la transformation digitale, même après sa mise en place. Pour ce faire, prévoyez :

  • des communiqués valorisant les travaux réalisés et les idées apportées,
  • des temps d’échange entre les collaborateurs,
  • la mise en place d’outils collaboratifs,
  • la création d’un réseau social au sein du cabinet.

Ces pratiques favorisent le lien en interne, évitent les tensions, et permettent à chacun de s’exprimer et de contribuer à l’évolution. Cela peut aller jusqu’à mettre en place des binômes ou des tuteurs, voire recruter un Chief Digital Officer ou nommer un team leader, dont le rôle sera spécifiquement de réfléchir à l’impact du numérique sur l’organisation interne, à l’implication des collaborateurs et à l’évolution des métiers.

Parcourir plus de sujets depuis cet article :