Lecture en cours

Lecture en cours

TPE et PME : Le Cloud, une garantie contre les cyber-risques

Retour aux résultats de recherche

cloud-garantie-contre-les-cyber-risques

TPE et PME : Le Cloud, une garantie contre les cyber-risques

Alors que les cyberattaques ont explosé en 2020, notamment pendant les périodes de confinement, sécuriser son infrastructure IT devient une nécessité vitale pour une les TPE et les PME. Or, de manière totalement contre-intuitive, se reposer sur une infrastructure cloud solide peut sécuriser vos échanges. Explications.

Le Forum Économique Mondial place la fraude de données et les cyber-attaques respectivement à la 4e et à la 5e place des plus grands dangers potentiels des dix années à venir. Leur coût potentiel estimé d’ici 2030 ? 90 trillions de dollars, soit 90 000 milliards de dollars⁠1 ! Derrière ce chiffre vertigineux se cachent des cyber-attaques de plus en plus nombreuses contre les entreprises.

En effet, le baromètre 2020 du Club des experts de la sécurité de l’information et du numérique (CESIN) révèle que 65 %⁠2 des entreprises ont subi au moins une cyber-attaque dans les douze derniers mois. Et il ne faut pas croire que seules les grandes entreprises sont visées : moins préparées à faire face à cette menace, les TPE et PME sont de plus en plus fréquemment la cible des hackers. 80 % des PME ont déjà été piratées.3

Le cyber-risque pour les petites structures ne doit pas être pris à la légère, a fortiori dans une période où le télétravail devient plus commun. Ne pas se prémunir contre les cyber-attaques peut avoir des conséquences terribles pour une TPE ou une PME. Selon Alain Bouillé, président du CESIN, « 70 % des PME victimes d’un grave incident de sécurité dépose le bilan dans les trois ans4. »

TPE et PME, elles aussi exposées aux cyber-risques.

Les PME et TPE représentent 99,9% des entreprises françaises⁠5. Pourquoi les pirates se priveraient-ils de les attaquer ? Moins protégées, elles sont des cibles de choix.

L’entreprise lyonnaise de lingerie Lise Charmel, 1150 salariés, a par exemple été victime d’une cyber-attaque6. Le 8 novembre 2019, toutes ses données sont cryptées, tous ses postes de travail bloqués, par un pirate qui exige une rançon en échange de la clé de déchiffrement. Lise Charmel refuse de céder et se reconstruit à partir de différentes sauvegardes internes. Malheureusement, il lui faut plus d’un mois pour relancer la machine et elle passe à côté de deux périodes de vente phare, Noël et la St-Valentin. Résultat : Lise Charmel doit se mettre en redressement judiciaire par protection en février 2020.

Au final, Olivier Piquet, directeur de Lise Charmel, estime le préjudice de cette cyber-attaque à plusieurs millions d’euros. La police scientifique a conclu que l’attaque avait été engendrée suite à un « clic sur une boîte e-mail privée entre midi et deux, sur un poste des plus banals⁠7 ».

La PME Clermont Pièces, elle aussi victime d’un rançongiciel, a connu un destin moins chanceux. Son serveur local piraté, l’entreprise n’a plus pu accéder à ses données. Son activité paralysée, cette entreprise, qui employait neuf personnes, a dû mettre la clé sous la porte⁠8.

Le Cloud, un rempart sécurisé contre les cyber-attaques

En matière de cyber-risques, il est clair qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Pour sécuriser leurs données et se prémunir contre les cyber-attaques, les TPE et PME ont donc tout intérêt à se doter d’une solution qui leur offre un très-haut niveau de protection : le stockage professionnel sur le Cloud.

En optant pour le Cloud, les TPE et PME n’ont plus à se soucier de la sécurisation de leurs données. Ce sont les spécialistes de l’hébergement sur le Cloud qui s’en chargent pour eux. Et comme c’est un enjeu crucial, les fournisseurs d’accès au Cloud mettent tout en œuvre pour protéger les données de leurs clients contre toutes les vulnérabilités9. À l’affût des failles, ils optimisent régulièrement leurs logiciels et protocoles de sécurité.

Par ailleurs, alors que la sécurité informatique tient souvent dans les TPE/PME sur les épaules d’une seule personne, c’est toute une équipe dédiée qui, chez le fournisseur d’accès, travaille à la sécurité des solutions basées sur le Cloud.

Externaliser ses données dans le Cloud, c’est donc accéder à une expertise sécurité très élevée sans avoir à faire des investissements massifs en matériel ou en ressources humaines. In fine, vos investissements financiers pour votre sécurité sont bien moindres.

Autre facteur déterminant pour la sérénité du business des TPE/PME : la fréquence des sauvegardes. Pour pallier toute éventualité, les fournisseurs de services Cloud réalisent des sauvegardes très régulières. Ainsi, si un pirate parvient à accéder aux données, à les corrompre ou même à les détruire, pas de panique. Une sauvegarde récente permettra très rapidement de reprendre l’activité et donc de limiter très fortement l’impact sur la productivité, le chiffre d’affaires ou l’image de marque de l’entreprise.

En déléguant la gestion des cyber-risques, les TPE et les PME sont ainsi en mesure de se recentrer sur leur cœur de métier, le développement business et leurs relations clients.

Vous souhaitez aller plus loin et rendre votre entreprise cyber-résiliente ? Découvrez 5 bonnes pratiques à mettre en œuvre.

1weforum.org
2cesin.fr
3francetvinfo.fr
4la-croix.com
5solutions.lesechos.fr
6redon.maville.com
7lesechos.fr
8francetvinfo.fr
9circle.cloudsecurityalliance.org