Faites de la cybersécurité votre domaine de compétence

Publié il y a · 3 min de lecture

La cybersécurité est l’un des domaines où l’expert-comptable n’est pas forcément attendu. Pourtant, de par votre proximité avec les entreprises et votre implication dans le maniement des données personnelles, vous pouvez utilement conseiller vos clients dans ce domaine anxiogène où les attentes sont assez fortes et en croissance.

La cybersécurité, c’est quoi ?

L’environnement économique est de plus en plus digitalisé, entraînant une multiplication des données informatisées en circulation. Ce qui pose des enjeux de sécurité pour les entreprises lors de l’échange de ces données avec des tiers (clients, fournisseurs, administrations…) et lors de leur stockage (en interne ou sur des serveurs externes). Elles ont ainsi potentiellement à faire face à des menaces d’intrusion, de corruption du système, de fraude, de vol, d’usurpation d’identité… Pour y faire face, elles doivent impérativement mettre en place un ensemble de technologies et de pratiques permettant de protéger leurs réseaux, leurs ordinateurs et leurs données.
En tant qu’expert-comptable, vous échangez un grand nombre de données sensibles avec les entreprises, c’est donc l’opportunité d’attirer leur attention sur ce sujet et de les accompagner dans leurs démarches de cybersécurité.

Une opportunité pour les experts-comptables

Sensibiliser ses clients dans les échanges du quotidien

Vous traitez et échangez nécessairement des données dématérialisées dans votre activité quotidienne avec les entreprises. Ces données peuvent potentiellement intéresser les cyber-délinquants. Vous avez donc peut-être déjà mis en œuvre, dans votre propre cabinet, des mesures techniques et organisationnelles pour sécuriser et sauvegarder ces données. Mais l’anticipation des risques numériques nécessite une stratégie d’ensemble associant nécessairement vos clients. Informez-les sur les mesures mises en place et les risques qui existent.

Aller plus loin : le conseil

C’est aussi l’occasion de leur proposer de nouvelles missions de conseil consistant à auditer leur sécurité numérique, et ce de manière régulière compte tenu de l’évolution rapide des méthodes de cybercriminalité, à les assister dans leurs choix techniques de dispositifs de sécurité, à sensibiliser leurs collaborateurs sur ces risques via des informations régulières, à développer une stratégie d’organisation sécurisée… Rappelez leur que si la mise en place de mesures de protection et de prévention peut paraître onéreuse, les coûts des préjudices liés à une cyberattaque sont souvent exorbitants, et la perte de confiance de leurs clients difficilement rattrapable.

Des aides pour vous approprier ce nouveau secteur

Si ce sujet incontournable ne vous est pas encore totalement familier, sachez que plusieurs solutions existent pour vous former. Le Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables (CSOEC) propose ainsi des fiches pratiques, « les 10 commandements pour se prémunir de la cybercriminalité », co-signées avec la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes (CNCC). Elles sont disponibles gratuitement en téléchargement sur leur site. Un guide des bonnes pratiques en matière de cybersécurité est par ailleurs en cours de rédaction par le CSOEC. Et un module d’enseignement à distance est également disponible, à l’initiative de l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information), pour s’informer facilement à la sécurité numérique.

Enfin, mieux vaut s’équiper de solutions informatiques sécurisées dernière génération. Elles permettent de détecter automatiquement des opérations frauduleuses ou inhabituelles, de renforcer l’authentification des personnes pouvant accéder aux données, de sécuriser la chaîne de validation… afin de prévenir au maximum les risques de cybercriminalité pour votre cabinet et vos clients !

Pour aller plus loin :

Abonnez-vous à la newsletter Sage Advice et recevez, directement dans votre boîte aux lettres, nos tous derniers conseils.