Gestion des immobilisations : définition

Maîtrisez le cycle de vie complet ainsi que la gestion des immobilisations.

Les immobilisations, définitions et processus de gestion

Un actif d’utilisation durable

Les immobilisations, définition

Une immobilisation comptable se constitue d’un actif générant un avantage économique durable pour l’entreprise.
En effet, les immobilisations comptables figurent à l’actif immobilisé du bilan de l’entreprise. Chacune représente une valeur patrimoniale, qui peut, en revanche, être isolée de l’activité. De ce fait, elle est évaluable de manière fiable à tout moment de son cycle de vie.

Les catégories d’immobilisations

  • incorporelles : brevets, licences, marques, fonds de commerce, logiciels, site Internet, droit au bail…
  • corporelles : terrains, constructions, équipements de production, mobilier, véhicules, équipements de bureau…
  • financières : titres de participation, prêts accordés par l’entreprise, dépôts, cautionnements…

La différence entre immobilisation et investissement

Un investissement est un flux de trésorerie dont on attend une rentabilité future. Ce flux de trésorerie sert à acquérir éventuellement un bien durable, donc une immobilisation, mais peut également financer par exemple une compétence, via un recrutement, ou de la visibilité, via une dépense publicitaire.

La gestion des immobilisations et des investissements est, en effet, un enjeu fort de la stratégie d’entreprise. Il faut être capable d’anticiper l’avenir avec suffisamment de clairvoyance pour allouer, en conséquence, les ressources à bon escient. Il faut aussi être capable d’évaluer en temps réel le bien-fondé de l’allocation en isolant le flux de trésorerie généré en retour.

Le processus de gestion des immobilisations

La gestion des immobilisations, définition

La gestion des immobilisations consiste en l’optimisation comptable et fiscale des actifs corporels, mais aussi, incorporels de l’entreprise. Eu égard à la complexité des normes nationales et internationales (IAS/IFRS), la gestion des immobilisations est, par conséquent, un levier de rentabilité pour l’entreprise. Par ailleurs, les dirigeants de l’entreprise et les commissaires aux comptes engagent leur responsabilité en cas de comptes insincères. De ce fait, un inventaire physique annuel des immobilisations rapproché de la base comptable est un acte de bonne gestion de l’actif immobilisé.

L’amortissement comptable des immobilisations

À l’achat, une immobilisation fait, quant à elle, l’objet d’un amortissement. C’est-à-dire que la charge de son coût d’acquisition, ou alors, son évaluation, est répartie comptablement sur plusieurs exercices.

Les atouts d’une solution automatisée de gestion des immobilisations

  1. Pilotage
    Cycle de vie de chaque immobilisation
    Plans d’amortissement et de révision
    Inventaires physiques des actifs
  2. Gain de temps
    Gestion d’une base de données des immobilisations
    Intégration automatique des écritures comptables
    Génération automatique des évaluations
  3. Simplification
    État des immobilisations et des amortissements
    États préparatoires à la liasse fiscale
    État comparatif comptabilité/immobilisations
  4. Conformité aux normes
    Comptables françaises
    Fiscales françaises
    Internationales IAS/IFRS