Définition

Livre d’inventaire : Définition du livre d’inventaire

Livre d’inventaire

Le livre d’inventaire fait partie des livres comptables édités pour mesurer l’actif et le passif d’une entreprise. En principe, un inventaire est exécuté au moins 1 fois par an pour permettre de réaliser les bilans comptables afférents. Il faut différencier la procédure d’inventaire avec le travail de gestion des stocks, même si ces deux notions sont intimement liées.

La fonction du livre d’inventaire dans la gestion de l’entreprise

Le livre d’inventaire permet le recensement des actifs et des passifs de l’entreprise. Grâce à la réalisation de l’inventaire, une entreprise est en capacité d’évaluer chaque produit présent. Il concerne les entreprises qui ont une activité commerçante.

La méthodologie d’inventaire consiste à noter de façon exhaustive l’ensemble des objets détenus sur les différents sites physiques de la société. La réalisation de cette procédure demande la sollicitation de ressources dédiées. En fonction de l’organisation des stocks de l’entreprise, différents systèmes de comptage peuvent être mis en place. Pour l’établissement d’un livre d’inventaire représentatif de la situation financière de l’entreprise, il est important d’être pleinement investi dans cette tâche.

Valeur d’entrée et valeur d’inventaire

D’un point de vue financier, la réalisation de l’inventaire permet d’évaluer l’actif et le passif détenu par l’entreprise à un instant T. On comptabilise dans ce cas de figure la valeur du bien sur le marché, et non pas le coût d’achat. Outre l’objectif d’établir l’état comptable qu’est le livre d’inventaire, il s’agit d’une opération qui donne les clefs pour analyser l’évolution de la valeur des stocks. Or, l’optimisation de la gestion des stocks est essentielle pour favoriser la rentabilité de l’entreprise.

Contenu du livre d’inventaire

Le livre d’inventaire est un état comptable dans lequel figurent :

  • les stocks,
  • les immobilisations corporelles,
  • les immobilisations incorporelles,
  • les créances clients,
  • les dettes fournisseurs,
  • etc.

Avec la dématérialisation des données comptables, le livre d’inventaire fait partie des états qui peuvent être générés par un logiciel professionnel à partir des saisies de l’utilisateur. Son contenu est figé à l’issue de la clôture des comptes.

Fin de l’obligation de tenue du livre d’inventaire

À partir du 1er janvier 2016, les entreprises immatriculées au RCS (registre du commerce et des sociétés) ne sont plus tenues de disposer obligatoirement du livre d’inventaire. Il faisait en effet partie des livres obligatoires dans la tenue de la comptabilité de l’entreprise.

Dorénavant, le journal (ou livre journal) et le grand livre sont les deux documents obligatoires. À noter que le grand livre peut être accompagné de livres annexes.

Conservation du livre d’inventaire

Le livre d’inventaire, comme tout document comptable, doit être archivé et conservé pendant au moins 10 ans par l’entreprise. Si une entreprise a démarré son premier exercice social après le 1er janvier 2016, elle n’a donc aucune obligation de présenter ou de conserver un livre d’inventaire. En revanche, toutes celles qui ont été concernées auparavant continuent de conserver ce document.

Abonnez-vous à la newsletter Sage Advice et recevez, directement dans votre boîte email, nos tous derniers conseils.