Le BIM : comment métrer son projet avec un outil digital ?

Publié il y a · 2 min de lecture

A ses débuts, le Building Information Modeling (BIM) a fait une timide entrée dans le bâtiment. Les tout premiers à s’y intéresser étaient alors les ingénieurs, les bureaux d’études et les architectes. Cet outil digital intelligent se présente désormais comme un allié des professionnels du secteur et révolutionne la conception du bâtiment en offrant gain de temps et économies.

Une plateforme collaborative via un fichier unique

Les projets de construction du secteur du bâtiment requièrent des méthodes de travail et des process efficaces. Une des problématiques majeures relatives à la gestion de projet se trouve dans l’échange entre les différentes entités impliquées. Le BIM offre la possibilité de créer une plateforme collaborative sur la base d’un fichier unique. Architectes, ingénieurs ou encore fournisseurs peuvent désormais suivre l’avancement du projet sans dépendre d’intermédiaires. La communication est sécurisée, la perte d’informations est réduite et les échanges sont fluidifiés.

Une maquette intelligente pour anticiper les besoins

La maquette numérique intègre pleinement le concept d’objet. Transmise en général par l’équipe de conception composée d’architectes et d’ingénieurs, elle permet d’identifier rapidement les incohérences ou potentielles erreurs et ce grâce à l’expertise de l’ensemble des acteurs du projet. Elle propose au sein même du plan, les équipements et matériaux nécessaires, de la conception à la construction d’une infrastructure. L’éventail des produits répertoriés est très complet: on y retrouve aussi bien les murs et les portes, que les luminaires et les distributeurs de savon.

Un outil pour réaliser des plans et des devis

Auparavant, l’artisan travaillait à partir d’un plan en version papier, qui lui permettait de calculer ses métrés et faire ses devis. Maintenant, grâce à de nouveaux outils professionnels, il peut remplir toutes ses tâches à l’écran et préparer ses devis en même temps dans un logiciel de gestion. Ces outils procurent une grande rapidité de calcul, accompagnée d’une visualisation en 3 dimensions du métré en cours de réalisation.

Ces gains de temps et de productivité se traduisent financièrement. Grâce au BIMétré, le devis initial s’organise par strates (études, matériaux, électricité, plomberie, etc.): ce dernier est mis à jour en fonction des modifications du chantier, alors qu’auparavant il fallait retravailler le devis à chaque étage.

Peu de TPE-PME utilisent le BIM, car cela demande du temps pour former les équipes, organiser les nouveaux processus métier et générer les bons automatismes.

La démocratisation de cet outil sera progressive, puisque le niveau d’information et de détail de la maquette varie selon les projets.

Poser une question