Lecture en cours

Lecture en cours

Tout comprendre sur la facture électronique [Guide]

Retour aux résultats de recherche

Guide : tout comprendre sur la facture électronique

Un changement majeur pour toutes les entreprises

À partir de juillet 2024, toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, devront être en capacité de recevoir des factures électroniques.

Déjà obligatoire dans le cadre de la commande publique, la facturation électronique va donc être généralisée dans les relations interentreprises.
Ce projet est porté par l’État¹, avec l’ambition de simplifier la chaîne de facturation et de paiement et d’optimiser la perception de la TVA.

Pour se conformer à l’obligation, progressive entre 2024 et 2026, les entreprises devront :

  • Disposer de la capacité d’émettre des factures dans les formats conformes et pouvoir les transmettre automatiquement vers la plateforme qu’elles auront librement choisie
  • Pouvoir recevoir automatiquement dans leur système d’information de gestion des factures fournisseurs aux formats conformes depuis n’importe quelle plateforme et être en mesure de les intégrer dans leur comptabilité.

La facture électronique simplifie la gestion de l’entreprise, la relation de l’entreprise avec l’État et celle au sein de son écosystème. Cette simplification, au bénéfice de la fluidité, et surtout de l’accélération des échanges d’informations entre les acteurs, est la raison
d’être de la réforme.

En parallèle des efforts de l’administration, et pour permettre aux entreprises de s’y conformer plus facilement, les solutions de gestion évoluent vers une
plus grande automatisation des saisies, des imports de flux bancaires ainsi que vers la dématérialisation des
factures.
Sage s’engage pour aider les entreprises à comprendre les conséquences pratiques de cette évolution et à anticiper les évolutions logicielles indispensables.

Tout comprendre sur la facture électronique

Etape 1 : décrypter !

Télécharger gratuitement le guide !

¹ Article 153 de la loi de finance 2020