Définition :
gestion de la trésorerie

 

Faites confiance à Sage pour de réels gains de productivité

Définition :
gestion de la trésorerie

 

Faites confiance à Sage pour de réels gains de productivité

Définition :
gestion de la trésorerie

 

Faites confiance à Sage pour de réels gains de productivité

Les fondamentaux de la trésorerie d’entreprise

Définition de la gestion de trésorerie

La trésorerie, définition
La trésorerie désigne le stock d’argent disponible sur les comptes bancaires de l’entreprise. Elle peut-être positive ou négative.

La gestion de trésorerie, définition
La gestion de trésorerie consiste à envisager la trésorerie de façon dynamique. D’une part en planifiant les recettes et les dépenses de manière à disposer d’une visibilité sur l’évolution du solde de trésorerie. D’autre part en anticipant les points hauts, de façon à placer l’argent excédentaire, et les passages plus périlleux, pour négocier le plus en amont possible les conditions de financement les plus favorables.

Les enjeux de la gestion de trésorerie
Une gestion de trésorerie efficace conditionne l’équilibre financier de l’entreprise. La bonne gestion de la trésorerie de l’entreprise permet de tracer les entrées et les sorties de fonds, d’optimiser le solde dans une perspective de rentabilité et de sécurité, et de s’assurer de l’application des conditions bancaires convenues. A contrario, une mauvaise gestion de trésorerie met en péril le fonctionnement de l’entreprise, quelle que soit par ailleurs sa rentabilité.

 

Les 3 leviers de la gestion de trésorerie

La planification
Le plan de trésorerie prévisionnel anticipe par périodes de temps courtes l’évolution des disponibilités de trésorerie pour garantir dans le temps l’équilibre financier de l’entreprise. Le prévisionnel de trésorerie est notamment stratégique pour une activité saisonnière, en permettant de supporter les périodes creuses, mais également pour allouer les ressources nécessaires au développement de l’entreprise.

La mesure et le contrôle
Le tableau de suivi de trésorerie compare le réalisé au prévisionnel et permet d’actualiser le prévisionnel de trésorerie pour tenir compte des mouvements réels (changements dans les dates d’encaissement ou de décaissement, évolution à la hausse ou à la baisse des montants, imprévus…). Le contrôle permet de valider la réalité des informations. Un solde de trésorerie supérieur au prévisionnel peut indiquer un excédent de rentrées mais également un décalage de décaissement.

L’action et la réaction
Pour pallier une insuffisance passagère, l’entreprise peut bénéficier d’une avance de trésorerie de la part de son partenaire bancaire, prêt à court terme qui l’aide à franchir l’obstacle sans devoir couper dans son programme d’investissement. Si l’entreprise dispose de plusieurs comptes en banque, l’ajustement de trésorerie pour un compte peut se faire via un transfert d’argent depuis un autre compte. On parle alors de virement de trésorerie.

 

La comptabilité de trésorerie

La comptabilité de trésorerie ne considère les flux entrants et sortants qu’au jour de leur réalisation effective. Une facture est par exemple comptabilisée à sa date de règlement. Les créances et les dettes de l’entreprise, quelle que soit leur nature, sont comptabilisée à la date de clôture de l’exercice. Dans le cas contraire, on parle de comptabilité d’engagement.

Les atouts d’une solution automatisée de gestion de la trésorerie

Efficacité
  • Limitation des opérations répétitives et des sources d’erreurs.
  • Centralisation des données.
  • Mise à jour des données en temps réel.
  • Interopérabilité avec les autres progiciels.
  • Simulations et reportings. 
Conformité
  • Respect des normes internationales, comme SEPA.
  • Recours aux protocoles normalisés, comme EBICS.
  • Mise en œuvre de systèmes sécurisés, comme SWIFTNet.
  • Prise en compte des taux de change en temps réel.
Visibilité
  • Vision globale : opérations, cautions, rapprochements…
  • Accès à l’ensemble des écritures comptables.
  • Outils de stratégie et d’orientation financière.
  • Outils d’analyse.
  • Tableaux de bord personnalisables.