Comment choisir le nom de son entreprise ?

Publié il y a · 4 min de lecture

Choisir le nom idéal est absolument essentiel lorsque l’on crée son entreprise ou lorsque l’on souhaite donner une nouvelle image à son entreprise. Vous ne pouvez pas nommer votre entreprise comme bon vous semble. Il y a des facteurs juridiques et marketing importants à prendre en compte.
Vous pouvez investir dans des campagnes marketing pour promouvoir votre entreprise, mais ce que vous faites vraiment, c’est développer une association entre votre entité et votre marque. Par conséquent, le nom de votre entreprise doit absolument être cohérent avec votre identité de marque.

Un bon nom d’entreprise est un nom qui séduira votre marché cible
Il y a de nombreuses raisons de nommer des entreprises d’une manière ou d’une autre. Certains noms sont des mots complètement inventés, ils ont été choisis parce qu’ils sont faciles à retenir et à commercialiser. D’autres sont plus littéraux ou descriptifs et évoquent les produits et services proposés.

Ce qu’il faut retenir : assurez-vous que le nom de votre entreprise est adapté à votre marché cible. Pour vous donner un exemple, voici des noms de restaurants fictifs :

  • Le Potager de Nicole
  • Les Galettes du dolmen
  • Au poulailler de Gap
  • Le pot-au-feu

Rien qu’avez ces noms, vous avez probablement déjà une idée du type de service proposé par ces restaurants. Sachant que vous voulez dîner au restaurant demain soir, et sans autre information disponible, vous pouvez même baser votre décision sur ces idées préconçues !

C’est pourquoi, comme pour vos produits et services, nous vous recommandons vivement de réaliser une étude de marché pour vérifier que le nom de votre entreprise suscite la réaction souhaitée chez votre clientèle cible.

Autre point très important selon moi : le « test radio ». Il s’agit de déterminer si, lorsque le nom est prononcé à voix haute, l’auditeur peut d’abord identifier le nom clairement, sans confusion, puis l’épeler ?
Vous avez quelques idées de nom pour votre entreprise ? Déterminez lesquels sont disponibles et légalement autorisés
Vous devez vérifier que le nom que vous avez choisi ne ressemble pas à d’autres. Même si vous êtes convaincu qu’il n’existe aucune autre entreprise portant ce nom, vous devez également veiller à ne pas utiliser de marques déposées par d’autres.

Commencez par faire des recherches pour savoir si le nom souhaité est disponible. Voici les trois premières ressources à consulter :

  • Registre du commerce et des sociétés (Infogreffe) : en vérifiant si le nom existe déjà dans le registre des sociétés, vous serez fixé immédiatement. S’il existe une société portant déjà ce nom ou un nom similaire, vous pouvez abandonner cette piste. Cela dit, si l’entreprise qui porte un nom similaire appartient à un tout autre secteur d’activité, vous pouvez décider de poursuivre votre idée.
  • Bureau de la propriété intellectuelle (INPI) : vous pouvez consulter les marques déposées enregistrées auprès du Bureau de la propriété intellectuelle. Comme précédemment, le nom que vous aviez choisi sera peut-être déjà déposé, auquel cas vous pouvez abandonner votre idée de départ. Cependant, les marques déposées sont enregistrées par catégorie, en fonction des secteurs d’activité, des services et des produits. Par exemple, vous pourrez trouver le nom sous forme de marque déposée classée dans une catégorie associée aux produits pétrochimiques, mais comme vous ouvrez une boulangerie, cela ne devrait pas poser problème (là encore, demandez conseil à un spécialiste). C’est ainsi que l’on peut trouver le mot « Polo », utilisé à la fois pour une marque de voiture, un bonbon à la menthe et une marque de vêtements, sans violation manifeste des droits de propriété intellectuelle.
  • Google : cela peut paraître évident, mais en consultant les moteurs de recherche et les annuaires des entreprises, vous saurez rapidement si le nom que vous avez choisi est déjà utilisé ou non.

Remarque : si le nom que vous avez choisi n’est pas une société enregistrée ni une marque déposée, cela ne signifie pas qu’il est disponible. Le nom en question peut être soumis à des droits non enregistrés. Vous ne pouvez pas nommer votre entreprise comme bon vous semble. L’utilisation de certains noms et certaines expressions peut être limitée. Dans certains cas, vous devez demander l’autorisation de les utiliser, tandis que d’autres sont purement et simplement interdits. Pour être sûr à 100 %, nous vous recommandons de demander l’avis d’un avocat spécialisé dans les questions relatives à la propriété intellectuelle.

Vérifiez qu’un nom de domaine est disponible avant de l’associer au nom de votre entreprise
Un nom de domaine ne mène pas nécessairement à un site Web. Le simple fait qu’une URL ne mène nulle part ne signifie pas obligatoirement que le nom de domaine est disponible.
Il existe un moyen simple de le savoir : le statut d’un nom de domaine, qu’il soit enregistré ou disponible, est publié et indiqué via un service de recherche de type « WhoIs ». Même si vous trouverez de nombreux prestataires de recherche WhoIs dans Google, personnellement, je préfère utiliser http://who.is car il couvre de nombreuses extensions de nom de domaine.
Ainsi, en faisant une recherche rapide via la méthode WhoIs, vous saurez si le nom de domaine souhaité est libre ou déjà pris par quelqu’un d’autre.

Choisir le nom de son entreprise – mon histoire
Il m’a fallu plusieurs mois pour nommer mon entreprise, Hyperlink, explique Alex Jordan. Je voulais un nom qui reflète notre secteur et qui évoque les services que nous proposons, mais je voulais aussi un nom qui transmette un message, ou du moins une idée.
Au départ, j’avais choisi « collective », car au sein de notre entreprise, nous joignons nos efforts et nous travaillons en équipe pour résoudre les problèmes. Bien sûr, en faisant une recherche rapide, j’ai vu que ce nom était déjà pris, qui plus est par une autre agence numérique.
Plus je cherchais, plus j’avais l’impression d’être dans une impasse. Plusieurs mois plus tard, j’ai vu que le nom de domaine hyperlink.co.uk était vendu aux enchères. Fantastique. Ce nom remplissait tous mes critères : il était en rapport avec le numérique, court, facile à retenir et il évoquait même l’idée d’un lien entre les personnes.
De plus, après un énorme travail de recherche, j’ai constaté qu’aucune autre entreprise en activité ne portait ce nom, du moins au Royaume-Uni. J’ai même pu déposer « hyperlink » comme marque commerciale couvrant tous les services que nous proposons.

Cela prouve bien que, même s’il faut parfois du temps pour trouver le nom idéal, et même s’il ne correspond pas à notre choix initial, l’effort en vaut la peine.

Abonnez-vous à la newsletter Sage Advice et recevez, directement dans votre boîte aux lettres, nos tous derniers conseils.