Lecture en cours

Lecture en cours

La digitalisation des entreprises : quels impacts pour les cabinets d’expertise comptable ?

Retour aux résultats de recherche

Logo Sage Advice
Sage AdviceLe Blog des clés de la gestion d'entreprise
S'abonnerS'abonner

Poussée par les pouvoirs publics, la digitalisation s’est déjà imposée dans presque toutes les entreprises et bouleverse considérablement les habitudes de travail de leurs collaborateurs, mais aussi des experts-comptables. Quels sont les changements à attendre et à atteindre dans les cabinets pour faire face à cette révolution ?

Des évolutions dans les entreprises

Ces dernières années, le numérique a bouleversé les modèles d’organisation traditionnels, en apportant de nouveaux outils dans l’entreprise et en permettant la mise en place de nouvelles méthodes de travail. Les salariés et collaborateurs de l’entreprise sont désormais connectés et mobiles.

Selon les chiffres du numérique, dernière édition 2017 de la direction générale des entreprises, 61 % des salariés travaillent désormais sur ordinateur et 57 % utilisent quotidiennement internet dans leur fonction. Cette généralisation des outils numériques abat ainsi les barrières spatiales et temporelles. Les schémas traditionnels sont également bousculés par l’arrivée de jeunes générations aux pratiques et aux attentes différentes, qui se tournent plus volontiers vers le «nomadisme digital» et le freelance… impactant les habitudes managériales. Selon une enquête réalisée en 2016 pour la société Randstad, 64 % des salariés sont ainsi favorables au télétravail.

Parallèlement, l’internet des objets se développe et le big data explose, motivant une réflexion sur les conditions d’une gestion réfléchie des données. Selon Opinionway, plus d’un français sur deux possède au moins un objet connecté, que ce soit dans le domaine de la santé, de la sécurité ou de la domotique.

Enfin, autre impact de la digitalisation sur le quotidien de l’entreprise : la dématérialisation des échanges. Déclarations sociales, paiement des impôts et taxes, réponses aux marchés publics, facturations. La dématérialisation se développe à grands pas. Facilité et immédiateté deviennent les standards attendus des échanges administratifs.

Pour suivre ce mouvement de fond et en profiter pleinement plutôt que de le subir, les entreprises doivent donc se réinventer en profondeur : équipement, organisation, recrutement, mais aussi relation avec leur écosystème, tout doit être réinventé.

Les conséquences de la digitalisation pour les experts-comptables

Les experts-comptables, premiers partenaires de l’entreprise, voient eux aussi leur monde évoluer et doivent s’adapter pour répondre aux demandes et aux nouvelles problématiques de leurs clients. Le besoin de rapidité et d’instantanéité, nouveaux critères des échanges professionnels, impose aux cabinets de fluidifier leurs échanges, de simplifier les tâches pour gagner en efficacité. Cela passe notamment par l’acquisition de nouveaux outils digitaux, comme les suites logicielles de comptabilité, qui permettent d’automatiser certaines fonctions fastidieuses, d’éviter les ressaisies, d’échanger des documents facilement via des portails collaboratifs, ou de proposer des indicateurs pertinents sur l’activité d’un client en temps réel, grâce à des tableaux de bord générés systématiquement.

Cela passe aussi par le suivi de formations adéquates pour utiliser ces outils de manière optimale, ou encore par le recrutement de collaborateurs aux profils plus connectés.

Les experts-comptables doivent également se consacrer à la fiabilisation des échanges de données : la cybercriminalité s’amplifie et peut avoir des conséquences dramatiques pour les entreprises, autant du côté des cabinets que du côté de leurs clients.

Aller plus loin pour prendre le train en marche

Se contenter d’une simple adaptation, suivre le mouvement au risque d’être exposé et dépassé ne suffit pas : les cabinets doivent endosser le rôle de chef de file, pour comprendre et maîtriser pleinement ces nouveaux enjeux. Ces transformations offrent de nouvelles opportunités de services à proposer aux clients, notamment dans le domaine du conseil, voire du coaching. L’expert-comptable est en effet la personne de confiance vers qui le dirigeant peut se tourner pour l’aider à prendre les bonnes décisions, et éviter des erreurs dans le développement ou l’organisation de son entreprise. Il a besoin de se délester de la charge administrative des réglementations, pour se concentrer sur son cœur de métier.

L’expert-comptable a tout intérêt à proposer soit des prestations ponctuelles (par exemple en cas de réorganisation de l’entreprise ou de hausse d’activité) ou, mieux, des missions globales de suivi et d’accompagnement (tel qu’un état des lieux complet de l’entreprise – économique, juridique, social, fiscal, informatique, managérial-, avec la prescription d’actions ou de correctifs à mettre en place pour atteindre les objectifs fixés).

Non seulement, ils répondront à une demande de la part de leurs clients, mais l’image même de leur cabinet, plus moderne et plus réactif, bénéficiera sans aucun doute de cette mutation !