Lecture en cours

Lecture en cours

Fonction RH : cinq mutations qui s’accélèrent

Retour aux résultats de recherche

fonction-RH-5-mutations-acceleration

Nouveaux modes de travail, pratiques de management à réinventer, nouveaux besoins d’accompagnement des salariés… Les mutations de la fonction RH, déjà visibles avant la crise sanitaire, s’accentuent aujourd’hui, faisant émerger de nouveaux défis pour nous, professionnels des ressources humaines. Je vois cinq chantiers majeurs sur lesquels nous devons collectivement avancer pour réussir notre transformation digitale.

Cliquez-ici pour voir l’intervention de Marie-Claude Chazot en intégralité

1/ Placer l’humain au cœur de l’organisation

L’amélioration de l’expérience collaborateur est un défi majeur pour les RH. Les solutions sont nombreuses : privilégier un management fondé sur la confiance, la bienveillance et l’empathie, partager les valeurs et la raison d’être de l’entreprise, développer l’écoute des besoins des collaborateurs… tout ceci dans un environnement qui se décline aujourd’hui en mode « distanciel »

2/ Redonner du sens au travail

Selon une étude menée par le cabinet Deloitte, 87% des personnes interrogées accordent de l’importance au sens que revêt leur activité professionnelle, et 54% estiment que celui-ci a guidé leur choix d’orientation professionnelle. Cela implique à la fois de mettre en avant les valeurs phares de l’entreprise et de les exprimer pour encourager la créativité collective et le sentiment d’appartenance.

3/ Centrer les actions RH sur les enjeux-clés du « monde d’après »

La crise que nous traversons, comme toutes les précédentes, va accélérer les grandes transformations qui sont déjà à l’œuvre dans les organisations, et dans la société au sens large. C’est la responsabilité des RH de se hisser à la hauteur de ces enjeux pour accompagner chaque collaborateur au niveau individuel dans cet environnement nouveau et l’aider acquérir de nouvelles compétences, à commencer par les fameux soft skills dont l’importance en termes de relationnel, d’adaptabilité et d’employabilité devient centrale.

4/ Privilégier une approche responsable.

Le développement des actions à responsabilité sociétale est également indispensable. C’est un enjeu stratégique, puisque cela renforce l’engagement des salariés, notamment des plus jeunes. Mais attention, les actions RSE doivent être concrètes et réelles, et concourir à nous ancrer au sein d’une communauté. Nous ne pouvons faire semblant sur des enjeux de cette importance.

5/ Réenchanter l’engagement des collaborateurs

Pour les fonctions RH, les données permettent notamment d’améliorer les procédures de recrutement du personnel, de mesurer l’efficience et la qualité de service, et de créer des canaux d’échange avec les collaborateurs. Voilà une mine de précieuses informations offertes à l’entreprise pour améliorer les parcours de carrière, proposer des formations pertinentes, individualiser les parcours de compétences, et anticiper les besoins futurs d’évolution des organisations.

En 2020, ces cinq chantiers de transformation vont continuer à faire appel à des compétences différentes, vecteurs de différenciation pour les entreprises. Cela représente un enjeu collectif, au-delà de la sphère des RH, pour continuer à inventer les pratiques de demain.