SaaS : Définition du logiciel SaaS

SaaS

Les solutions Saas sont au cœur de l’écosystème des services informatiques. La dématérialisation des outils de gestion et d’analyse permettent progressivement la généralisation de ces “Software as a Service”. Les données sont stockées dans le Cloud et, depuis des interfaces, accessibles via des navigateurs Web. Le SaaS favorise le travail collaboratif au sein d’une société, quelle qu’en soit la taille.

Définir le Saas : Promesse de gain de temps et de productivité

La dématérialisation des tâches courantes d’une entreprise est la clef pour un gain de temps quotidien. Outre la numérisation des documents, il s’agit d’un facteur de productivité reconnu.

Par exemple, pour une application CRM le portefeuille client est consultable par les collaborateurs. Suivi des projets commerciaux et relances auprès des prospects peuvent être consultables depuis le logiciel. Les mises à jour de chaque profil de client sont visibles par tous. En ce sens, l’utilisation d’un CRM en SaaS est un excellent outil de communication interne.

Un SaaS, ou “Software as a Service”, désigne aujourd’hui une solution logicielle accessible et utilisable depuis un navigateur Web. Les technologies de Responsive Design et les progrès en termes d’UX (expérience utilisateur) rendent les SaaS disponibles sur tous les terminaux.

C’est la raison pour laquelle le SaaS est idéal pour favoriser les pratiques de télétravail. Ce type de logiciel facilite la vie des entreprises qui ont des collaborateurs déportés sur plusieurs sites ou chez le client.

Fiabilité et sécurisation des données

Le Cloud, abréviation pour « Cloud computing », permet la sauvegarde en continu des données. C’est une solution d’une grande fiabilité, car les informations sont dupliquées afin d’assurer un logiciel et des données toujours disponibles, même si une panne technique apparaît. Lors de l’utilisation d’une solution en SaaS, c’est l’éditeur du logiciel qui prend en charge les processus de sauvegarde et le maintien des services. Par ailleurs, le Cloud favorise le travail collaboratif. En effet, grâce à la mise en place d’une application accessible depuis un navigateur Web, et avec différents terminaux (ordinateur, smartphone, tablette), plusieurs personnes peuvent travailler sur le même dossier. Les données sont actualisées et uniformisées. Très rapidement, un logiciel professionnel SaaS peut devenir un véritable tremplin pour la performance des collaborateurs.

Utilisation de logiciel SaaS et comptabilité

De nombreuses applications en SaaS sont pour la plupart gratuites. Les réseaux sociaux ou les interfaces de gestion de comptes bancaires en ligne répondent à cette définition. En ce qui concerne les logiciels professionnels, l’utilisation du SaaS se fait en échange d’un abonnement. Cela permet l’étalement des frais, mais aussi l’accès à des services inclus. De plus, le paiement peut se faire selon son utilisation, en souscrivant à des niveaux de licences différents pour accéder à plus ou moins de fonctionnalités. C’est une souplesse appréciée, car elle permet d’accéder à des services à la hauteur de ses besoins.

D’un point de vue comptable, les logiciels SaaS et leurs abonnements entrent dans les charges de l’entreprise. Il convient de vérifier auprès de son expert-comptable ou de son commissaire aux comptes si la licence SaaS peut entrer dans les amortissements.

La mise en place de solutions SaaS au sein de son entreprise, même lorsque l’on est indépendant, permet une meilleure organisation des tâches. La collaboration et la communication interne en sont facilitées. Une transition numérique réussie nécessite une implication sincère de chaque intervenant dans la hiérarchie.