Raconte-moi ta levée de fonds avec Théophile Royer de Youmiam

Publié il y a · 2 min de lecture

L’application Youmiam, qui permet de partager ses recettes de cuisine, a réalisé une levée de fonds de 1,1 million d’euros en juin 2017 auprès du groupe M6 et de Maslow Capital Partners. Un an après, Théophile Royer cofondateur de Youmiam nous raconte son expérience post-levée de fonds.

Pour Théophile Royer, l’aventure “levée de fonds” c’est un roller coaster avec des phases stressantes et des phases beaucoup plus agréables notamment celle du dénouement lors de la validation de la levée de fonds. Cette troisième levée de fonds de leur jeune histoire, la plus importante, leur a permis de développer leur communauté, leur produit et d’agrandir leur équipe. La startup se retrouve dans de meilleurs bureaux avec une nouvelle cuisine qui leur permet de créer du contenu avec des membres de leur communauté et d’inviter des talents culinaires. Une année riche pour Théophile Royer qui définit celle-ci comme palpitante, savoureuse mais aussi pleine d’apprentissage.

Les conseils de Théophile Royer aux startupers

Il faut être sûr que ce soit “un projet qui est bien partagé collectivement avec toute l’équipe, qu’il n’y a pas de déséquilibre ou de décalage entre les attentes des uns et des autres par rapport à ce que va devenir le projet.” Mais il faut aussi “être droit dans ses bottes au moment de la levée et soutenu par le collectif, par toute l’équipe.” Une aventure qui ne doit pas se vivre seul selon le cofondateur de Youmiam.

Pour aller plus loin :

Abonnez-vous à la newsletter Sage Advice et recevez, directement dans votre boîte aux lettres, nos tous derniers conseils.