Lecture en cours

Lecture en cours

Le Cloud, un allié indispensable pour connecter vos filiales !

Retour aux résultats de recherche

cloud-connexion-filiales

À l’image de nos voitures, construites dans plusieurs pays, voire plusieurs continents, il est aujourd’hui indispensable dans un contexte de compétition croissante, d’utiliser les atouts de chaque géographie pour se démarquer. Mais alors, comment piloter de manière centralisée cette activité mondialisée ? Comment orchestrer les opérations avec efficacité et disposer d’une vision fiable ? Comment faire communiquer toutes les filiales et les aligner dans la même direction ? Capitalisez sur les bénéfices du Cloud pour répondre à ces enjeux !

Le Cloud computing consiste à utiliser, grâce à Internet, un outil informatique dont les ressources sont hébergées et centralisées dans des serveurs distants. Plus besoin d’installer des serveurs internes et de configurer les postes de travail, il suffit à chaque utilisateur de disposer d’une connexion Internet. Dans ce contexte, le travail peut être effectué partout et tout le temps. Depuis l’usine, le métro, le bureau ou la maison, les actions effectuées dans l’ERP – saisie d’un devis, demande de congés, projections budgétaires, émission de factures – sont prises en compte en temps réel dans la solution, et disponibles pour toutes les parties prenantes. Une vraie révolution lorsqu’il s’agit de diffuser l’information de manière fluide à des équipes dispersées à travers le monde. Néanmoins, les atouts du Cloud ne se limitent pas à la connexion : en créant du sens et du lien entre les métiers, les projets, les décisions des différents collaborateurs, le Cloud est également un levier puissant de cohésion. Et donc un avantage significatif en matière de compétitivité économique, mais aussi d’attractivité et de rétention des talents.

Des équipes connectées où qu’elles soient

La fast fashion s’était déjà affranchie du dogme « printemps / été, automne / hiver » pour sortir de nouvelles collections chaque mois, le mouvement s’est encore accéléré avec les start-ups digital natives, créées par des millenials nés dans l’agilité d’Internet. Rapidité, efficacité, réactivité, sont devenues des maîtres mots dans un monde qui ne cesse de réduire le time to market. Dans ce contexte, le Cloud met l’entreprise dans le rythme de son époque, en raccourcissant considérablement les circuits de décision.

En effet, le Cloud est le royaume du temps réel, de l’immédiat. À peine renseignée, l’information est tout de suite accessible et exploitable en ligne : les devis sont édités par les commerciaux à partir de leur tablette, et validés par le responsable d’équipe en quelques minutes, ce qui permet de déclencher une commande sans devoir repasser par le bureau ! Et l’impact financier ou opérationnel de cette commande est consolidé et visible tout de suite par la direction financière, qui ainsi dispose toujours d’une information à jour.

Grâce à des outils de communication extrêmement réactifs mais qui font la part belle à l’humain – chat, vidéoconférence, emojis… – les équipes travaillent réellement ensemble, même si ce n’est pas en même temps ni dans le même lieu. Accessible sur PC, tablette ou smartphone, la solution Cloud s’affranchit des distances et des fuseaux horaires. Ce mode de travail ATAWAD (« anytime, anywhere, any device« ) permet au manager de se concentrer sur l’essentiel – le coaching des collaborateurs, l’analyse, la prise décision, le pilotage, l’optimisation.

Cela dit, être connecté ne signifie pas seulement pouvoir se parler à tout moment, c’est aussi partager une vision. Et le Cloud favorise également cette cohésion, d’ailleurs dès la phase de conception de la solution !

Le cloud, un projet fédérateur

« Passer au Cloud » est un projet d’envergure. Pas d’un point de vue technique, car ici encore, Internet offre une agilité exceptionnelle qui permet d’obtenir une première version de travail en quelques semaines seulement. En revanche, ce changement d’outil est une occasion unique d’analyser en profondeur les besoins des équipes en matière d’information : quelle granularité, quel format, quels délais, pour quels objectifs, alignés sur quelle organisation… ? L’enjeu est alors d’identifier les 20 % de données qui méritent 80 % de votre temps. À travers des directions, géographies et métiers différents, les équipes travaillent ensemble à la définition d’un cadre d’ERP commun et cohérent. Cette collaboration, qui est indispensable pour garantir l’adhésion de tous et exploiter pleinement le potentiel de l’outil, est la première action de cohésion permise par le Cloud !

Les entreprises redoutent parfois ce travail préliminaire de définition des objectifs, mais il est clé pour mettre fin aux silos. Comme pour toute conduite du changement, un facteur clé de succès consiste à identifier des ambassadeurs et sponsors en interne, qui vont être des parties prenantes impliquées, et vont aussi « embarquer » leurs collègues, et servir de relais entre l’équipe projet et le terrain.

Une fois la solution d’ERP dans le Cloud mise en place, les filiales ne sont réellement connectées que si elles l’utilisent, ensemble et harmonieusement. C’est alors que le Cloud dévoile son plus grand atout : l’intuitivité !

Une solution intuitive qui favorise l’adoption des collaborateurs

Nous utilisons chaque jour des applications mobiles qui n’existaient pas il y a 10 ans, et auxquelles nous n’avons jamais été formés : pourquoi ? Parce que ces outils ont su mettre l’expérience utilisateur au cœur de leur démarche, et ainsi rendre leur fonctionnement simple et intuitif, accessible à tous. Les solutions Cloud sont conçues selon la même philosophie : légères et souples, elles se veulent résolument accessibles à une très grande diversité d’utilisateurs.

Les cadres de la direction financière travaillent depuis toujours avec un PC, les chefs d’équipe en usine, pas forcément, mais ils ont tous un smartphone…. En reprenant les codes des applications mobiles, le Cloud ne nécessite plus de maîtriser les fondamentaux d’un ordinateur et le raisonnement propre à un outil en particulier, il abaisse les barrières à l’entrée et s’appuie sur des réflexes devenus quasiment universels : cliquer sur les icônes, glisser dans un sens ou un autre, valider au bas de la page, etc.

Plus que de simples gadgets, ces aspects sont clés pour engager les collaborateurs : plus l’outil est intuitif, plus ils auront envie de l’utiliser – se l’approprier, prendre des initiatives, faire évoluer les usages, proposer de nouvelles fonctionnalités. Cet empowerment – fournir des outils de qualité pour permettre aux équipes de réaliser un travail de qualité, et leur laisser de l’autonomie dans leur utilisation – répond à une demande croissante des employés, et les fait gagner en efficacité dans le travail quotidien ! Cela est vrai pour les utilisateurs métiers, et encore plus pour les équipes informatiques, dont le rôle de prescripteur est incontournable pour une adoption à grande échelle.

Le Cloud porte donc en lui les solutions pour augmenter l’engagement et le taux d’utilisation, ce qui permet de gagner du temps de déploiement, de fédérer les équipes, de booster l’engagement des collaborateurs, et donc de créer une dynamique collective vertueuse et durable !