Comment obtenir des financements pour créer votre startup ?

Publié il y a · 2 min de lecture

Obtenir des financements est souvent le premier obstacle que les entrepreneurs doivent surmonter.

La bonne nouvelle, c’est que vous n’êtes pas obligé d’employer des méthodes classiques, comme aller voir votre banquier, pour obtenir des fonds. Voici d’autres méthodes qui vous permettront d’obtenir des financements pour votre idée de startup.

Financements participatifs ou « crowdfunding »

Le financement participatif, également appelé « crowdfunding », permet d’obtenir des fonds en demandant à beaucoup de gens d’investir une petite somme d’argent.

Il existe plusieurs types de financement participatif : dons, parts et dette. Financement participatif basé sur des dons : les gens vous donnent de l’argent simplement parce qu’ils croient en ce que vous faites, ils ne veulent rien en retour. Financement participatif basé sur des parts : les gens investissent dans votre entreprise en échange de parts ou d’actions dans l’entreprise. Financement participatif basé sur la dette : les gens vous prêtent de l’argent et attendent de vous que vous leur rendiez leur argent avec des intérêts.

Investissements de Business Angel

Un investisseur utilise ses finances personnelles pour apporter des fonds propres à une entreprise.

En échange, l’investisseur prend normalement des parts dans l’entreprise. En général, le business angel s’intéresse activement à votre entreprise afin de s’assurer qu’il bénéficiera d’un bon retour sur investissement. Il vous apporte aussi des connaissances et une solide expérience. Les business angel attendent un retour sur leur investissement au bout de trois à huit ans.

Amis et famille

Bien souvent, les créateurs de startups font appel à leurs amis et à leur famille pour obtenir un financement.

Avant de passer un accord financier avec eux, veillez à tout noter par écrit et demandez des conseils juridiques à un spécialiste si nécessaire, surtout si la somme empruntée dépasse 100 000 €. Un simple contrat entre les parties permet d’éviter des complications par la suite.

Ne prenez pas l’aide de vos proches pour acquise. Traitez-les comme vous traiteriez un partenaire professionnel officiel et présentez-leur un plan commercial solide et des prévisions financières pour les six à douze mois à venir. Vous devez définir clairement les éventuelles responsabilités financières de vos proches envers la gestion de votre entreprise.

Pour aller plus loin :

Abonnez-vous à la newsletter Sage Advice et recevez, directement dans votre boîte aux lettres, nos tous derniers conseils.