Lecture en cours

Lecture en cours

Trésorerie : 7 principe pour diminuer la pression

Gestion Financière

Trésorerie : 7 principe pour diminuer la pression

Trésorerie : 7 principes pour diminuer la pression

Votre trésorerie est forcément impactée par l’inflation désormais bien installée dans le paysage, et par la flambée des cours de l’énergie, voire par les tensions sur les salaires. D’un autre côté, vos clients, confrontés aux mêmes pressions de leur environnement, peuvent avoir tendance à laisser un peu filer les délais de règlement et faire ainsi pression sur votre trésorerie.

Voir votre trésorerie ainsi sur-sollicitée, avec une perspective économique marquée par l’incertitude, est un problème que vous avez à cœur de prendre à bras le corps. Plus que d’habitude encore, et alors que répercuter la hausse des prix d’achat sur les prix de vente a souvent ses limites, vous devez agir pour maintenir votre niveau de cash à un niveau non pénalisant.

Quand certaines dépenses incompressibles augmentent, vous n’avez pas le choix de trouver ailleurs des sources de rétablissement de votre trésorerie. La solution est donc dans une réévaluation de vos contrats et de vos pratiques, de manière à jouer à la fois sur les montants et sur les délais. Passez tout en revue, pressez sur le non-essentiel et soyez pragmatiques dans votre approche de vos fournisseurs essentiels les plus fragiles et des collaborateurs les plus indispensables. Ne négligez surtout pas le volet encaissements, tant il est possible avec une constance dans l’effort de réduire le circuit de facturation et de faire mieux respecter les délais contractuels. Et n’oubliez pas de faire valoir vos droits si vous pouvez bénéficier d’un soutien public.

Ainsi, la défense de sa trésorerie est une action qui mobilise de nombreux leviers. Elle s’appuie sur :

  • Un pilotage strict de l’ensemble des dépenses
  • L’accélération des encaissements
  • Le bénéfice de soutiens gouvernementaux éventuels
  • L’amélioration des circuits internes de validation et de contrôle

Vous pouvez beaucoup à travers des actions simples et manuelles en passant davantage de temps à la gestion quotidienne et à la vérification minutieuse des factures et des délais. Mais vous avez sans doute mieux à faire en confiant à des applications digitales les tâches chronophages et répétitives, pour vous consacrer à la relation avec vos clients et à la mobilisation de vos collaborateurs.

La collection C’est moi le patron ! s’adresse en priorité aux entrepreneurs qui veulent garder le contrôle. Les bonnes pratiques pour aller de l’avant sans négliger sa profitabilité ni sa santé sont présentées simplement et permettent d’agir sans délai.

Pour son sixième numéro, la collection apporte une marge de manœuvre bienvenue aux patrons d’entreprises touchés par les tensions inflationnistes cumulées (énergie, matières premières, salaires), avec 7 principes pour diminuer la pression :

  1. Limiter ses dépenses de fonctionnement grâce à une revue détaillée des achats
  2. Maîtriser ses sorties d’argent en réévaluant les contrats en cours
  3. Fiabiliser ses circuits de factures en évitant les doublons et les indus
  4. Accélérer ses encaissements par une action préventive et corrective
  5. Profiter des accompagnements publics, comme des aides nationales et des mesures sectorielles
  6. Digitaliser son cycle de facturation pour accélérer l’encaissement
  7. Digitaliser sa gestion pour agir sur les priorités et jouer sur tous les tableaux

Découvrez dans Sage Advice les autres numéros de la collection C’est moi le patron ! :