Lecture en cours

Lecture en cours

Facture électronique : 7 précautions pour l’anticiper

Gestion Financière

Facture électronique : 7 précautions pour l’anticiper

Facture électronique : 7 précautions pour l’anticiper

La facture électronique constitue une obligation à partir de juillet 2024. En effet, à partir de cette date, toutes les entreprises devront être capables de recevoir et de traiter des factures électroniques.

La facture électronique induit deux changements majeurs :

  • Le format du document : la facture électronique n’est pas un PDF envoyé par courriel. C’est un format particulier lisible par une application de gestion spécialement paramétrée.
  • Le circuit du document : la facture électronique passe à travers deux plateformes, l’une choisie par l’émetteur et l’autre par le récepteur. Ce sont ces plateformes qui contrôlent la conformité formelle des factures et les rejettent en cas de non-conformité. Ce sont elles aussi qui transmettent à l’État les données de TVA.

Conçue pour améliorer le recouvrement de la TVA, la facture électronique est une opportunité pour les entreprises :

  • Simplifier la déclaration de TVA
  • Accélérer le traitement des factures
  • Accélérer le paiement des factures

Mais, pour bénéficier totalement de ce levier de productivité, il faut adapter son organisation. Par exemple vérifier que ses factures sont conformes et que toutes les coordonnées d’interlocuteurs, clients et fournisseurs, sont correctement saisies. Sinon, vous risquez le rejet et la perte de temps et d’énergie. Pas idéal quand on a l’occasion de se simplifier la vie !

La collection C’est moi le patron ! s’adresse en priorité aux entrepreneurs qui veulent garder le contrôle. Les bons réflexes pour conjurer chaque menace sont présentés simplement pour aller droit au but.

Le deuxième numéro de la collection vous prépare à l’arrivée prochaine de la facture électronique, avec 7 précautions à mettre en œuvre pour l’anticiper :

  1. Prendre connaissance des principes de la facture électronique
  2. Se rapprocher de son expert-comptable
  3. Distinguer les typologies de factures
  4. Mettre à jour son fichier clients et fournisseurs
  5. Choisir sa future plateforme partenaire
  6. Contacter son partenaire en solutions de gestion
  7. Poursuivre la digitalisation de sa gestion  

Découvrez dans Sage Advice les autres numéros de la collection C’est moi le patron ! :