Lecture en cours

Lecture en cours

Cloud : les avantages réels dépassent les bénéfices attendus

Retour aux résultats de recherche

Cloud les bénéfices réels dépassent les bénéfices attendus

Cloud : les avantages réels dépassent les bénéfices attendus

En 2020, la transformation digitale des TPE, PME et ETI françaises aura connu une accélération sans précédent. Si cette dynamique s’explique en partie par les diverses contraintes sanitaires en vigueur depuis mars, elle reflète également une véritable prise de conscience des décideurs. La dernière étude d’OpinionWay pour Sage¹ « Usage et perception du cloud dans les entreprises de 3 à 5000 salariés » nous révèle que nous avons atteint un point de bascule : désormais, un dirigeant d’entreprise sur deux voit dans la transformation numérique un enjeu essentiel, seulement devancé, en ordre d’importance, par la responsabilité sociale et environnementale. Notons qu’un tiers des décisionnaires interrogés en fait même son sujet prioritaire. Pour un autre tiers, il s’agit du télétravail et du bureau flexible, des enjeux d’une actualité brûlante et intimement liés aux avantages du Cloud !
Découvrez Sage Business Cloud, la solution de gestion Saas, 100% Cloud et modulaire.

Selon moi, cette prise de conscience va dans le sens de l’histoire : elle ne va cesser de s’accroître et sera sans retour. On ne peut que s’en réjouir pour la compétitivité de notre tissu économique. C’est d’autant plus vrai que le Cloud constitue, surtout et avant tout, un instrument pour repenser et optimiser les différentes fonctions et modèles économiques de l’entreprise – en particulier dans les domaines commerciaux et administratifs, pour 80 % des décideurs sondés (DRH, DSI, DAF et dirigeants d’entreprise).

Statistiques domaine

 

Des avantages encore sous-évalués

Il ne s’agit pas d’un postulat théorique : comme notre étude le révèle, les bénéfices réels du Cloud s’avèrent à l’usage encore plus importants que les bénéfices attendus. Pour le dire autrement : la transformation numérique facilite nos métiers au-delà des espérances, tant sur le plan collectif qu’individuel, quels que soient les secteurs et les fonctions dans l’entreprise.
Je prendrai quelques exemples. Avant que les solutions en Cloud ne soient déployées dans leur organisation, 55 % des décideurs espéraient un meilleur accès aux documents et informations, ainsi qu’une meilleure gestion du temps. Après déploiement, ce chiffre passe à 83 % pour les dirigeants, voire à 86 % pour les DAF et 88 % pour les RH : c’est considérable.

Mêmes tendances sur l’amélioration de la qualité du travail, de la productivité et des économies budgétaires : la satisfaction à l’usage est directement mesurable. Ce n’est pas pour rien si, sur l’ensemble des possibilités offertes par le Cloud, 70 % des décisionnaires envisageaient au moins un bénéfice collectif. 95 % l’ont concrétisé. À l’usage, le Cloud fait mieux que tenir ses promesses, et ce, parmi tous les corps de métiers que nous avons interrogés : des responsables RH aux dirigeants, en passant par les DAF et les DSI, tous s’accordent à dire, à plus de 75%, que les solutions en Cloud ont amélioré la qualité de leur travail. Idéal !

Des freins psychologiques à lever

Dès lors, pourquoi tant de TPE/PME restent à l’écart de ce mouvement de fond, qui les aiderait à consolider leur existant, et à se projeter de façon plus sûre ? De nombreux freins psychologiques restent encore à lever.
Des décideurs persuadés d’agir dans un secteur stable, sans forte concurrence, avec des offres et des métiers établis, sont moins enclins au changement et donc, à l’adoption du Cloud.

Le risque pour tous ces responsables attentistes est de subir le même sort que les compagnies qui se pensaient à l’écart de la mécanisation, de l’automatisation, de l’informatisation, de la mondialisation…
Ce risque va au-delà du déclassement. Ne pas tirer profit des possibilités du Cloud de côté quand la digitalisation est l’ossature même de toutes les activités de notre société revient à se réjouir de disposer de routes sans rien y faire circuler dessus.

Secteurs en mouvement ou attentistes

Notre étude identifie les entreprises les plus réceptives à cette mutation, celles qui surfent sur la vague pour prendre un avantage concurrentiel. Ce sont notamment les entreprises de 250 à 1 000 salariés. Mais aussi celles qui œuvrent dans le secteur tertiaire, en particulier dans les services destinés aux entreprises et aux professionnels (BtoB). Et enfin, celles enfin ouvertes aux changements, proactives en matière d’organisation du travail.
En creux, cela dessine tous les segments dans lesquels les efforts d’information, de sensibilisation, de démonstrations doivent être fournis, par l’ensemble des parties prenantes de la transformation numérique des entreprises.
En tant que leader des solutions de gestion, Sage a une responsabilité accrue en la matière. Nous sommes en première ligne pour mieux vous faire connaître, par l’exemple et par les témoignages de vos pairs, tous les avantages du Cloud, dans leur diversité comme dans leur portée.

Avantages du Cloud : Un liant et un fluidifiant

Je le dis et le répète dès que je rencontre des responsables d’entreprises : quelle que soit la taille de votre entreprise, le Cloud vous connecte au meilleur des technologies en matière de serveurs, de cybersécurité, de stockage, d’évolutions et d’innovations.
C’est aussi la garantie pour vous de conserver l’esprit libre concernant la disponibilité des serveurs, la fiabilité des logiciels, la sécurité, la conformité aux lois européennes (RGPD en tête).

Le traitement à distance de vos programmes vous en garantit la plus grande disponibilité, efficacité, rapidité et pérennité possibles ! Vous seuls restez propriétaires des données que vous placez dans les produits Cloud Sage. Vous accédez à une puissance de calcul, une robustesse et une expertise inégalables. Mieux : vous adaptez votre consommation du Cloud en fonction de vos pics ou creux d’activité, en toute élasticité.

Enfin, il est important de rappeler à quel point le basculement d’une solution On-premise à une solution en Cloud est rapide, aisé et frugal en matière de coût. L’investissement financier et humain est modeste, alors que les avantages du Cloud, avérés, je viens de le répéter, sont nombreux.
Ce que je vous exprime, vos pairs vous en parleront mieux encore. Si vous êtes encore réticents aux avantages du Cloud, informez-vous auprès d’homologues, de proches. Sollicitez-les sur les retours qu’ils obtiennent grâce à l’agilité numérique. Devenez ainsi scénaristes, acteurs et metteurs en scène de votre transformation. Le Cloud vous tend ses cartes : sachez prendre en main ses atouts.

¹Commanditée par Sage, l’étude OpinionWay « Usage et la perception du Cloud dans les TPE/PME » a été publiée fin 2020, sur la base d’une enquête menée auprès de plus de 800 décisionnaires d’entreprises implantées en France, comptant de 3 à 5 000 salariés.

Le Cloud : Une technologie au service du développement de votre entreprise

Performance, innovation, résilience : une solution faite pour vous !

Téléchargez gratuitement le guide

Découvrez Sage Business Cloud, la solution de gestion Saas, 100% Cloud et modulaire.

Pour aller plus loin sur le sujet du Cloud, d’autres articles peuvent vous intéresser :