Lecture en cours

Lecture en cours

ERP Cloud VS ERP on-premise : quel type d’ERP pour vos activités ?

Retour aux résultats de recherche

erp-cloud-on-premise-choix

Lorsque vous allez mettre en place votre nouveau système de gestion des ressources de l’entreprise (ERP), l’une des premières options qu’il va falloir choisir concerne son implantation : souhaitez-vous le déployer on-premise, c’est-à-dire sur le site de votre entreprise, ou dans le cloud ? La plupart des éditeurs proposent les deux formules mais de plus en plus d’entreprises optent pour la version cloud.

Choisir son ERP

Centraliser l’ensemble des outils nécessaires à la gestion d’une entreprise dans un unique logiciel de gestion, c’est ce que permet l’ERP (Enterprise Resource Planning). Ce progiciel peut intégrer différentes fonctionnalités : une solution de gestion des commandes, une solution de gestion des stocks, un module gestion de la paie et de la comptabilité, un autre de gestion e-commerce, ou de commerce BtoB ou BtoC… C’est à chaque entreprise de déterminer ce qu’elle souhaite mettre en place. Pour l’entreprise, il est synonyme de performance et d’optimisation des processus, des coûts et des ressources. Il offre aussi une cohérence et une homogénéité des informations. On évite ainsi par exemple de faire plusieurs fichiers article ou client.

Deux types d’ERP pour un usage différent

Jusqu’à récemment, le déploiement de l’ERP on-premise, c’est-à-dire sur site, était la norme. Dans ce type de dispositif, le logiciel est donc installé localement, sur les ordinateurs et serveurs de l’entreprise. Ce qui n’est pas le cas du déploiement dans le cloud où ce sont les serveurs du fournisseur, situés à distance, qui hébergentl’ERP.
À l’heure où la mobilité devient la norme dans la manière de travailler, le cloud remporte l’avantage. On peut en effet accéder à l’ERP via un simple navigateur web avec accès internet, c’est-à-dire de quasiment partout, à n’importe quelle heure, et non pas seulement à partir de l’ordinateur du bureau. Et cet accès peut être accordé et personnalisé à tout collaborateur de l’entreprise.

Des différences de prix entre ERP Cloud et ERP on-premise

Côté tarification, là aussi le cloud fait un meilleur score. Le prix d’une version sur site comprend généralement un droit de licence (basé le plus souvent sur la taille de l’entreprise ou le nombre d’utilisateurs simultanés) auquel s’ajoutent des frais récurrents pour le support, la formation, les mises à jour et la sécurité. Sans compter l’installation de serveurs supportant le nouveau dispositif si vous n’en disposiez pas ou si votre espace est insuffisant. Ce qui peut représenter un gros investissement pour l’entreprise lorsqu’il y a tout à mettre en place,. Tandis que dans le cas d’une installation cloud, le prix basé sur un abonnement mensuel ou annuel comprenant l’utilisation du logiciel et des serveurs, voire souvent l’assistance, la formation et les mises à jour. Ce qui permet de mieux maîtriser un budget de fonctionnement connu à l’avance, sans avoir à investir.

De plus en plus de sécurité pour l’ERP cloud

La sécurité des données est aussi un élément important dans le choix de la mise en place de l’ERP. Celui-ci va en effet contenir vos données financières, probablement vos secrets commerciaux, mais aussi des informations sur les employés, les listes de vos clients… bref, beaucoup de données sensibles à protéger.
Si un doute pouvait subsister sur la sécurité des données lorsqu’elles sont envoyées et stockées à distance, ce n’est plus de mise aujourd’hui. Les fournisseurs ont en effet fait de grands progrès avec la mise en place de normes très strictes pour garantir cette sécurité. Des garde-fous souvent plus importants que ce que peut se payer une entreprise seule pour ses propres serveurs…