Fournisseurs : Définition du fournisseur en gestion d’entreprise

Fournisseurs

Dans le domaine de la comptabilité d’entreprise, le fournisseur désigne la personne physique ou la personne morale auprès de laquelle l’entreprise réalise des achats pour son activité. On parle de fournisseur de la même façon lors de l’achat de fourniture utilisé par les collaborateurs, que pour les marchandises destinées à l’achat-revente. D’un point de vue comptable, les achats fournisseurs influent directement sur les états et sur les déclarations fiscales.

Fournisseurs et comptabilité d’entreprise

L’acquittement des dettes auprès des fournisseurs est important. Les moyens de paiement et les délais sont régis par les contrats signés, dans le respect des lois stipulées dans le Code du commerce. Dans les deux sens, les modalités peuvent être convenues dans les conditions générales (de ventes ou d’achat) à la condition d’être explicitement acceptées. Dans la gestion d’une entreprise, afin d’optimiser la trésorerie dans le respect des délais de paiement, le suivi des achats dans un tableau de bord à jour est indispensable.

Achats fournisseurs et TVA

Lors des achats réalisés auprès d’un fournisseur en France, l’entreprise cliente doit payer la TVA (taxe sur la valeur ajoutée). Dans le cas des relations B2B, le client est également collecteur de TVA lors de l’établissement de ses propres factures. C’est la raison pour laquelle les déclarations réelles font figurer le montant NET des sommes collectées, après une déduction des taxes.

Il faut demeurer vigilant sur le niveau de déduction de TVA réalisée avant les déclarations. En effet, tout ne peut pas être imputé au paiement à reverser à l’État ! Par exemple, la TVA sur les cadeaux d’affaires et les frais de transport de personne ne sont pas récupérables.

La vérification des mentions TVA selon la forme juridique du fournisseur, ainsi que sa domiciliation fiscale, doit être assidue. Les obligations ne sont en effet pas les mêmes en fonction du secteur d’activité et le pays de résidence du fournisseur.

Impact des achats sur le bilan de l’entreprise

Une entreprise doit verser des impôts sur la base de ses bénéfices. Qu’elle soit imposée au régime de l’IR (impôt sur le revenu) ou de l’IS (impôt sur les sociétés), les factures fournisseurs créent des charges qui sont déduites du bénéfice net. Il convient de procéder aux achats de façon à réaliser les objectifs de l’entreprise, sans abus et pour ne commettre des fautes de gestion.

Être attentif aux déductions réalisées dans la comptabilité, pour la TVA et pour le calcul des bénéfices, est primordial. Ce sont en effet deux postes très contrôlés pour la limitation des frais fiscaux.

Choisir les bons fournisseurs

Que cela soit pour l’achat de biens ou de services, les fournisseurs sont choisis pour permettre les approvisionnements qui permettent le bon fonctionnement de l’entreprise. Un fournisseur performant, en mesure de délivrer dans les temps ses prestations, est un véritable atout pour la performance de la société. La gestion des achats au sein d’une entreprise est un poste financier important et stratégique, qui impacte directement le niveau de rentabilité de l’activité. Il va de pair avec la gestion des stocks.

Le comptable fournisseur, un poste à part entière

Le comptable fournisseur est la personne en charge de la saisie et du contrôle des écritures relatives aux achats de l’entreprise. Il est responsable des opérations financières qui impliquent les fournisseurs, pour les achats de produits, de services ou de biens (matières premières, fournitures, etc.). Ce poste spécifique existe le plus souvent dans les entreprises d’une certaine taille ou lorsque les achats représentent une part très importante de l’activité.