Lecture en cours

Lecture en cours

Mobilité et Cloud : priorité TPE – PME 2023

Digitalisation & Tendances

Mobilité et Cloud : priorité TPE – PME 2023

Solutions SaaS : 1er investissement des TPE et PME pour 2023

Malgré l’inflation et le contexte géopolitique actuel qui tend à réduire les investissements, les TPE et PME vont continuer d’investir dans des outils IT en 2023. En la matière, ce sont les solutions SaaS (Software as a service), soit des solutions installées sur des serveurs distants plutôt que sur site, qui concentrent la majeure partie des investissements. Une raison principale l’explique : leur capacité à aider les entreprises à faire face aux incertitudes du moment.

Un contexte qui endigue les investissements IT

En France, comme dans le reste du monde, les entreprises sont confrontées à un contexte inflationniste et à la volatilité des taux de change. Une situation exacerbée par le conflit en Ukraine, à l’origine d’importantes difficultés d’approvisionnement et d’une hausse globale des prix. Dans ce contexte, les dépenses informatiques des professionnels ralentissent : à l’échelle internationale, les dépenses IT devraient représenter 1,301 milliard de dollars en 2023, soit légèrement moins qu’en 20211.

Le secteur IT affiche un taux de croissance de 5,9 % en France en 2023, contre 7,5 % en 20222.

2 Bilan 2022 et perspectives 2023 du secteur numérique – Numeum – 2022

Ce sont d’ailleurs tout particulièrement les investissements hardware (soit le matériel le et les composants physiques informatiques) qui pâtissent de ce contexte défavorable. Tous acheteurs confondus, le cabinet Gartner table d’ailleurs sur une décroissance de 2,6 % des dépenses allouées aux terminaux l’année prochaine3.

De nouveaux enjeux numériques pour les entreprises

Toujours selon le cabinet Gartner, ce ralentissement des investissements pourrait avoir plusieurs conséquences pour les acheteurs et fournisseurs de technologies informatiques :

  • L’accélération de la transition vers les solutions Cloud, celles-ci étant moins coûteuses que les solutions « on-premise » ;
  • Le recours accru aux services informatiques externalisés pour pallier le manque de personnel informatique qualifié, dû à une pénurie de talents ;
  • Un double impératif de moderniser les solutions existantes et de renforcer la cybersécurité des infrastructures afin de faire face au défi de la productivité et la sécurité.

Le Cloud computing : une priorité malgré tout

Bien que la croissance des dépenses IT soit à la baisse, les entreprises devraient investir 64,5 milliards d’euros en 2023 à l’échelle de la France. Les éditeurs de logiciels et les plateformes Cloud devraient, à eux seuls, représenter plus d’un tiers de ce marché si l’on en croit les prévisions de Numeum, l’organisation professionnelle de l’écosystème numérique en France 3.

Plusieurs chiffres illustrent d’ailleurs la bonne santé des solutions SaaS. Au sein de l’Hexagone tout d’abord, les plateformes Cloud et les éditeurs devraient afficher une croissance de 9,4 % l’année prochaine3. Dans la région EMEA (Europe Middle East & Africa), les investissements dans les solutions SaaS représenteraient même 34 % des dépenses de logiciels d’entreprise4. Des résultats qui s’expliquent principalement par l’augmentation des coûts de production des logiciels hardware et un besoin accru de sécurité des organisations.

Les solutions SaaS : un levier pour relever les défis des TPE et PME de 2023

En cette période d’incertitudes et de transformations rapides, les outils Cloud se révèlent indispensables pour les TPE et PME, principalement en raison de leur polyvalence et de leur adaptabilité, bien que leur taux d’usage reste encore faible.

Seules 4 TME et PME sur 10 utilisent le Cloud à l’heure actuelle en France5.

5 Baromètre France Num 2022 : le numérique dans les TPE PME (0 à 249 salariés) – France Num – 2022
  • Une garantie de fiabilité et de sécurité : hébergées sur un serveur distant, vos données sont sécurisées et accessibles uniquement aux personnes habilitées. Les mises à jour régulières opérées par le fournisseur garantissent, pour leur part, la disponibilité et la fiabilité des fonctionnalités, notamment pour la gestion comptable et la trésorerie.
  • Une plus grande disponibilité des solutions : les solutions SaaS sont accessibles depuis n’importe où grâce à une simple connexion Internet. Vos collaborateurs peuvent ainsi consulter plus facilement l’ensemble des données (factures, notes de frais, documents bancaires, etc.), qu’ils soient au sein de l’entreprise, en déplacement client ou encore chez eux.
  • Un gage d’évolution et d’innovation : le fournisseur réalise des mises à jour régulières des outils Cloud, permettant à la fois de garantir la sécurité de vos données et la conformité des fonctionnalités utilisées, notamment d’un point de vue réglementaire (future obligation de facturation électronique par exemple). Ces évolutions vous permettent également de profiter d’innovations, indispensables à l’efficacité de vos process.
  • Un poids financier restreint : reposant sur un abonnement mensuel, les solutions SaaS vous permettent de payer vos outils logiciels uniquement à l’usage. Grâce à cette charge financière réduite, l’entreprise préserve sa capacité d’investissement et peut évoluer plus facilement en fonction de ses contraintes immédiates (interruption de l’activité, nouvelle réglementation, etc.).

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Sources :

1 Investissements IT : l’Europe va investir plus en 2023 – Silicon – 2022

2 Bilan 2022 et perspectives 2023 du secteur numérique – Numeum – 2022

3 Investissements IT : l’Europe va investir plus en 2023 – SIlicon – 2022

4 Secteur IT : Numeum prévoit une croissance ralentie en 2023 – Le Monde Informatique – 2022

5 Baromètre France Num 2022 : le numérique dans les TPE PME (0 à 249 salariés) – France Num – 2022