Décalage de paie : choisissez d’être accompagné pour préparer la paie décalée de décembre 2018

Publié il y a · 3 min de lecture

Le prélèvement à la source va entrer en vigueur comme prévu au 1er janvier 2019. En revanche, soyez vigilant, si vous pratiquez le décalage de paie avec vos salariés, la mise en place du prélèvement à la source devra se faire dès les bulletins de paie de décembre 2018 pour les rémunérations versées début janvier 2019 ! Pour être prêt dans les temps à ce stade du calendrier, optez pour un accompagnement de votre éditeur de logiciels.

Concrètement qu’est-ce qui vous attend à la fin de l’année 2018 ?

Toutes les rémunérations versées à compter du 1er janvier 2019, même si elles se rapportent au mois de décembre 2018, doivent faire l’objet d’un prélèvement à la source et d’une déclaration dans la DSN (déclaration sociale nominative) correspondante. Par conséquent, vos paies de décembre 2018 versées début janvier 2019 n’échapperont pas à la règle : elles devront intégrer le prélèvement à la source.
Vous devrez également renseigner le bloc « versement organisme » de la DSN se rapportant au mois de décembre 2018, en indiquant le montant total de prélèvement à la source à reverser à l’administration fiscale.

Comment être prêt dans 1 mois ?

Si vous pratiquez le décalage de paie, vous devez impérativement être prêt dès le mois de décembre 2018 à appliquer le prélèvement à la source, afin d’être conforme à vos obligations. Pour être sûr d’être opérationnel dans ce délai, nous vous conseillons, à ce stade du calendrier, d’opter pour un accompagnement de votre éditeur de logiciel. Non seulement vous serez sûr d’appliquer une solution à jour des obligations légales exigées, mais cela vous permettra également de ne pas être seul face à ce changement important. Certains éditeurs proposent pour cela des formations en ligne. Elles permettent de comprendre rapidement les points clés de la réforme, et surtout de bénéficier d’une assistance et d’une prestation spécifique pour mettre en œuvre et paramétrer à distance vos solutions informatiques.
D’autres proposent également un accès à leur base de connaissances sur le prélèvement à la source et à leur foire aux questions. Ces outils répondent à toutes les questions que peuvent se poser les chefs d’entreprise sur ce thème.

Pourquoi ne pas externaliser partiellement sa paie ?

Encore plus simple au vu des délais, vous pouvez aussi externaliser partiellement la production de votre paie. Avec ce type de prestation, vous utilisez une application internet permettant de réaliser simplement vos bulletins de paie, accessible 24h/24 et 7j/7 depuis n’importe quel endroit, sans logiciel ni mise à jour à installer. De plus, vous êtes accompagné par des spécialistes de la paie, qui vous aident à prendre en main ces nouveaux outils, vous les personnalisent selon le cadre réglementaire et conventionnel spécifique à votre entreprise, et vous guident dans leur utilisation.
Vous êtes ainsi sûr d’établir une paie fiable, conforme aux évolutions légales, avec des bulletins de salaire livrés dans les temps, et des déclarations sociales exactes établies via la DSN sans erreurs, respectant les nouvelles obligations liées au prélèvement à la source. Tout cela pour un coût accessible et maîtrisé tous les mois. Vous pourrez toujours accéder à vos données via l’Intranet sécurisé et décidez quand vous le souhaitez de réintégrer la gestion de la paie en interne.
Avec l’externalisation partielle, vous vous libérez du temps et des soucis : vous vous recentrez sur votre cœur de métier afin de gagner en productivité !

Pour aller plus loin :

Abonnez-vous à la newsletter Sage Advice et recevez, directement dans votre boîte aux lettres, nos tous derniers conseils.