Lecture en cours

Lecture en cours

Les outils numériques au service des artisans, une nouvelle évidence.

Retour aux résultats de recherche

artisans-digital_dynamise_activites

S’ils semblent loin de l’univers de la maçonnerie, de la peinture ou de la coiffure, les outils numériques s’avèrent indispensables au développement de l’activité des artisans. De la gestion RH à la facturation en passant par la communication, toutes les facettes de leur métier peuvent être positivement impactées par cette nécessaire transformation numérique digital  de l’artisanat. Tour d’horizon des avantages, nombreux, à réconcilier travail manuel et ambitions digitales !

Le digital, cet allié insoupçonné des artisans

À l’image de la majorité des professionnels, les artisans sont désormais largement connectés (ordinateur, smartphone, etc.). Et pourtant, leur usage des outils digitaux semble encore être trop limité. Si la majorité perçoit les enjeux de la communication en ligne, elle se limite souvent, en surface, à l’usage des réseaux sociaux. Dans le secteur de la menuiserie par exemple, encore 1 artisan sur 3 ne possède pas de site internet et 2 artisans sur 3 n’utilisent pas d’applications professionnelles. Ces chiffrent chutent à 15 % lorsque l’on s’intéresse à l’usage du BIM et à 4 % pour la réalité virtuelle.¹

Ce constat ne doit cependant pas faire oublier une réalité déjà tangible : la transformation digitale des artisans devient une nécessité absolue pour aider les entreprises artisanales à surmonter les enjeux de leur secteur, encore renforcés par la crise sanitaire.

  • Le parcours d’achat des consommateurs a profondément évolué depuis 10 ans. La simple carte de visite ou l’autocollant “recherche plombier” ne suffisent plus : les clients recherchent, comparent et achètent désormais un produit ou une prestation en s’aidant systématiquement des outils digitaux (avis en ligne, site de l’artisan, forum, etc.). Communication, techniques de vente, veille commerciale ne se conçoivent donc plus en dehors du numérique.
  • La concurrence s’intensifie : les artisans ayant investi très tôt les outils digitaux disposent déjà d’un avantage concurrentiel. En effet, ils maîtrisent ces outils et leur présence en ligne est consolidée. Pour les nouveaux entrants, il peut ainsi être difficile de trouver une place, notamment sur les plateformes de devis mettant directement en relation les particuliers et les artisans.
  • La crise sanitaire accélère la transformation du parcours d’achat. En capitalisant sur les outils numériques, les artisans peuvent plus facilement assurer la pérennité de leur activité, notamment en limitant au maximum les contacts (visite de chantier par webcam, plans numérisés, signature électronique des devis, etc.).
  • Il faut surmonter les dernier a-priori, car les solutions numériques peuvent présenter des applications concrètes et bénéfiques au quotidien. On peut notamment citer les plateformes d’édition automatique de factures et de devis, un logiciel de comptabilité pensé pour les artisans ou encore un site Internet pour gagner en visibilité.

Le numérique au service du développement de l’activité

Bien qu’encore peu utilisé, le digital constitue un levier de poids pour optimiser et développer l’activité des artisans, tout particulièrement en cette période de reprise économique. La large palette d’outils disponibles en est d’ailleurs la meilleure illustration, tant leurs applications et leurs avantages sont nombreux.

  • Un gain de visibilité à moindre frais:  les artisans se doivent désormais d’être présents et bien référencés sur Internet, notamment pour les recherches locales. (exemples : plombier à Nantes, électricien Paris 18e, coiffeur Tours centre-ville, etc.). Pour cela, de nombreux outils sont désormais incontournables pour améliorer sa visibilité sur le web, à l’image d’une page Google My Business, d’un site vitrine, d’un site e-commerce, d’une page Facebook ou encore du référencement payant, bien maîtrisé par certains secteur (plombiers, installateurs de fenêtres, etc.)
  • Un meilleur contrôle de la réputation:  Le web a remplacé le bouche à oreille. Il est donc devenu indispensable de gérer son “e-reputation”, notamment grâce au suivi des avis clients. Cela implique ainsi de créer une page Google My Business et de répondre aux commentaires, négatifs comme positifs ! Il peut également être judicieux de fidéliser une communauté, au moyen d’une page Instagram ou encore d’animer un blog pour mettre en avant son expertise.
  • Un nouveau canal de vente: le digital offre de nouveaux débouchés commerciaux, y compris pour les artisans. À titre d’exemple, un site e-commerce peut vous permettre de réserver vos prestations (intervention à domicile, rendez-vous en magasin, etc.), de vendre directement des produits en ligne (bijoux, alimentaire, etc.) ou même de mettre en place un service de « click and collect » (achat en ligne, retrait en magasin).
  • Une expérience client renforcée: les outils digitaux sont également précieux pour mieux gérer la relation client. Ils peuvent en effet permettre de créer une base de données complète, sur laquelle vous pouvez vous appuyer pour la gestion de l’après-vente, la fidélisation des clients ou encore l’octroi d’avantages (promotion, bons de réduction, jeu concours, etc.).
  • Une activité optimisée:  les logiciels de paiement en ligne sont indispensables pour développer l’e-commerce et simplifier la facturation, quand les module de prise de contact et de réservation facilitent la prise de rendez-vous. Un logiciel de gestion commerciale simple permettra d’assurer le suivi de vos stocks et de votre approvisionnement, pour piloter finement vos coûts.

300 €
C’est le budget annuel moyen que consacrent 43 % des entreprises artisanales à la communication sur Internet (création d’un site, animation des réseaux, etc.)². Un montant encore peu élevé, mais qui est amené à augmenter à mesure que les artisans prennent conscience des apports du numérique pour leur activité.

Le Cloud, principal levier de la digitalisation des artisans

Souvent concernés par le travail en mobilité, notamment sur les chantiers, les artisans ont tout intérêt à s’appuyer sur des solutions hébergées en cloud et accessibles à distance. C’est la manière la plus efficace de gérer l’édition de devis et de factures , le suivi de chantiers , la gestion de la paie ou encore la gestion RH . Et dans le détail, quels sont les avantages de disposer de ces outils de gestion dans le cloud ?

  • L’automatisation des tâches administratives: au même titre que les autres professionnels, les artisans ont désormais la possibilité d’automatiser la majorité de leurs formalités administratives. Sont concernées la gestion de stock, le suivi de la trésorerie, l’édition des bulletins de paie, la gestion de la comptabilité, la facturation ou l’établissement des plannings d’activité.
  • Une activité en mouvement:  plombier, pizzaïolo ambulant, esthéticienne à domicile… nombreux sont les artisans à avoir une activité mobile. Accessibles en ligne depuis une tablette ou un smartphone, les applications Cloud permettent à chaque professionnel de rester connecté en permanence à son entreprise et à ses données.
  • Des outils accessibles au plus grand nombre:  pendant longtemps, la plupart des solutions logicielles ont été inaccessibles aux artisans et aux TPE, principalement en raison de leur coût d’installation et de gestion. Grâce au Cloud, il suffit de payer un abonnement à l’usage tandis que la maintenance des outils est déléguée au fournisseur. Des outils hier réservés aux grandes entreprises deviennent disponibles à coûts maîtrisés pour mieux piloter son activité (analyse financière, reporting, projection, etc.).

Sources :
¹ Selon une enquête réalisée du 15 mars au 7 avril 2020 par Équipbaie-Métalexpo
² Transformation numérique des artisans : 23 chiffres-clés et bonnes pratiques – France Num – 2019