Lecture en cours

Lecture en cours

Facture électronique : et si on allégeait son montant en anticipant ?

Légal & Réglementation

Facture électronique : et si on allégeait son montant en anticipant ?

Facture électronique : et si on allégeait son montant en anticipant ?

À propos de la facture électronique, Benoît Molinier, le Directeur Financier de France 2023, organisateur de la prochaine Coupe du Monde de Rugby, l’affirme sans détour. « La facture électronique, cela nous inspire une capacité à aller plus vite, à gagner du temps, à gagner de la productivité ».

Pour les ETI, la facture électronique va en effet produire une transformation radicale en quatre points :

  • L’intégration automatique de toutes les factures entrantes dans les systèmes comptables.
  • Le pré-remplissage de la déclaration de TVA.
  • La disponibilité d’informations nouvelles : statuts et mentions de facturation strictement normalisées.
  • Le passage d’un contrôle a posteriori à un contrôle a priori de la conformité des factures.

C’est pourquoi le passage à la facture électronique doit être anticipé comme une opportunité de transformation radicale, dans le sens d’un gisement de performance et de fluidité à capter. Le guide Équations consacré à la thématique de la facture électronique, à télécharger, dresse l’inventaire des nombreux bénéfices dont les organisations qui auront su anticiper pourront profiter, dont le moindre n’est pas l’enrichissement du référentiel de données utiles.  

Pour que la facture électronique tienne ses promesses au sein de votre entreprise, la mise à niveau de vos processus de facturation, entrant et sortant, est un préalable.

Pour être sûr d’être au rendez-vous, anticipez et engagez sans délai quatre actions :

  1. La cartographie du système d’information.
  2. La fiabilisation des données de facturation.
  3. Une réflexion sur l’évolution de l’organisation du traitement des données de facturation.
  4. La définition du système d’information cible.

Avec sa collection Équations, Sage propose aux ETI des guides courts et complets qui donnent de nouveaux leviers pour relever les défis d’aujourd’hui.

Dans ce numéro consacré à la facture électronique, le fil conducteur est la donnée.

  • La donnée supplémentaire, issue par exemple de la visibilité de l’évolution du statut de chaque facture jusqu’à son paiement.
  • La donnée partagée, dont la fiabilité est garantie collectivement par l’ensemble des utilisateurs de solutions Sage dans le cadre du réseau Sage Digital Network.
  • La donnée enrichie, intégrée automatiquement dans le système d’information de gestion de l’entreprise.    

La mise en place de la facture électronique, à partir du premier janvier 2024 (phase de test), puis le 1er juillet (phase de mise en service), est la dernière révolution dans la mise en réseau des entreprises avec les services de l’État. C’est surtout une étape supplémentaire dans la digitalisation, à partir de laquelle d’autres processus pourront être optimisés, comme la gestion des contrats ou le circuit des demandes d’achats.     

Découvrez dans Sage Advice les autres numéros de la collection Équations ! :