Lecture en cours

Lecture en cours

Les trois révolutions dans les solutions de paiement

Retour aux résultats de recherche

solutions-de-paiment-trois-revolutions

Les trois révolutions dans les solutions de paiement

Les entreprises vont bénéficier à très brève échéance d’une offre de solutions de paiement profondément renouvelée. En effet, pour développer la fluidité du marché financier européen et la compétitivité des acteurs du continent, l’Union européenne pilote deux réformes majeures qui concernent directement les solutions de paiement :

  • l’instauration de l’Open Banking,
  • la systématisation du paiement instantané à l’échelle de la zone SEPA.

Les établissements bancaires, les fintechs et les instances de régulation achèvent de se mettre en capacité de traduire dans la réalité de leur fonctionnement ces deux orientations. Et dans quelques mois, les deux projets entreront en application.

Solutions de paiement : le passage d’un écosystème fermé à un écosystème ouvert

Le sens de la transformation en cours est le passage d’un écosystème fermé à un écosystème ouvert, où une plus grande diversité d’acteurs sera en mesure de proposer une plus grande diversité de services aux entreprises. L’objectif est d’ajouter une nouvelle couche de services innovants aux échanges de masse entre les entreprises et les banques.

Le partage des données, des algorithmes (via les API¹) et des informations sur les transactions entre l’ensemble des acteurs composant l’écosystème des solutions de paiement sera la règle.

Solutions de paiement : pour le trésorier, de nouvelles valeurs d’usage

Pour le trésorier d’entreprise en particulier, la transformation de l’écosystème des solutions de paiement crée une rupture avec l’existant. La mobilité, l’instantanéité, la prévisibilité et l’internationalisation deviennent des valeurs d’usage dont les entreprises devront s’approprier les bénéfices mais aussi les risques.

À la fois pilote des innovations dans les solutions de paiement et gardien de la sécurité des échanges de valeurs, le trésorier d’entreprise n’a pas fini d’être au centre du jeu. Franz ZURENGER, Président de la Commission Systèmes d’Information de l’AFTE² et Directeur de la trésorerie du Groupe Interparfum, exprimait ainsi sa perception des changements qui s’annoncent à la tribune du 1er Forum de l’Innovation ENTREPRISE & BANQUE Sage³ : « Un nouveau monde s’ouvre à nous. Il faut se réinventer. Le trésorier va piloter toutes ces innovations au sein de l’entreprise. À nous de piocher les meilleurs services dans les offres proposées. »

Solutions de paiement : les trois révolutions

Le passage à un écosystème ouvert et instantané induit trois révolutions dans les solutions de paiement. Ce sont les trois chantiers du trésorier d’entreprise pour les mois qui viennent :

  1. le temps réel pour les paiements et les encaissements,
  2. l’optimisation du pilotage de la trésorerie dans un contexte de big data,
  3. la lutte contre la fraude et la garantie de la sécurité des échanges financiers.

Solutions de paiement : une transformation indispensable de la gestion de trésorerie

Le cash management doit se transformer pour intégrer véritablement toutes les conséquences du temps réel et de l’ouverture de l’écosystème.
En effet, les trois révolutions dans les solutions de paiement créent des opportunités autant que des responsabilités nouvelles pour les entreprises.

  • La mise à disposition de nombreux nouveaux services et l’intégration de leur pilotage dans les solutions de trésorerie vont accroître la disponibilité des ressources financières en faveur de la croissance et de l’innovation.
  • La rapidité et l’internationalisation des échanges doivent être accompagnés de pratiques de vigilance et de sécurité renforcées pour garantir que les ressources soient bien mobilisées dans l’intérêt de l’entreprise.

En conclusion, cette perspective induit de nouvelles responsabilités pour les acteurs de la chaîne de valeur financière, auxquelles il faut qu’ils se préparent.

  • Pour les Directeurs Financiers, un rôle accru de conseil.
    Il revient aux DAF d’aider la Direction Générale de leur entreprise à faire évoluer les pratiques et les organisations. Une réévaluation du fonctionnement de la chaîne financière au sens le plus large est clairement indispensable pour bénéficier des facteurs d’accélération de la gestion du cash sans augmenter sensiblement le risque financier.
  • Pour les trésoriers d’entreprise, une mission de conduite du changement.
    Les mutations en cours sont complexes, leurs conséquences sont en partie inconnues et beaucoup reste à inventer. Le rôle des trésoriers d’entreprise va être d’expliciter le potentiel des technologies et de le traduire en bénéfices concrets pour l’organisation. Leur expertise sera capitale pour piloter la révision des procédures tout au long de la chaîne de paiement. Cet engagement est la condition pour tirer le meilleur profit des potentialités émergentes en faveur de la disponibilité du cash.

Pour aller plus loin dans la compréhension de la situation nouvelle qui s’offre aux les trésoriers d’entreprise :

Open Banking : quelles opportunités pour les trésoriers d’entreprise ?

Téléchargez gratuitement le livre blanc

¹lAPI : Passerelle sécurisée entre le système d’information des banques (où sont stockées les données) et les interfaces de traitement de ces données, qui peuvent être mises en œuvre par n’importe quel acteur habilité.
²AFTE : Association Française des Trésoriers d’Entreprise
³1er Forum de l’Innovation ENTREPRISE & BANQUE Sage : 11 juillet 2019 à Paris