Lecture en cours

Lecture en cours

3ème Baromètre de la Trésorerie : objectif sortie de crise !

Retour aux résultats de recherche

3ème Baromètre de la Trésorerie : objectif sortie de crise !

3ème Baromètre de la Trésorerie : objectif sortie de crise !

La trésorerie d’entreprise a fait mieux que résister à la crise. La plupart des trésoriers interrogés dans le cadre du Baromètre de la Trésorerie indiquent avoir engagé une réflexion profonde sur leurs pratiques et leurs outils, pour en sortir avec une capacité d’agir sensiblement améliorée.

Le résultat de leur questionnement à grande échelle aboutit pour la trésorerie à un appétit renforcé pour la centralisation, l’automatisation, la puissance d’analyse, le temps réel et la rapidité de la prise de décision.

Les réponses des 114 trésoriers ayant rejoint le panel composé par Sage s’articulent autour de 4 thématiques, qui chacune balise une étape de la trajectoire de sortie de crise empruntée par les entreprises :
Quel impact de la crise sur les trésoreries ?
Quelles priorités pour les trésoriers d’entreprise ?
Quelles mesures pour préparer l’avenir ?
Quelles améliorations attendues pour la gestion de trésorerie ?

La trésorerie d’entreprise a vécu avec la pandémie un test grandeur nature de sa capacité à amortir les chocs violents et à accélérer le retour à un fonctionnement plus serein. A travers cette expérience inédite, les trésoriers ont vu leur fonction s’affirmer parmi les ressources clés des organisations.
D’autres articles complètent le tableau d’une trésorerie d’entreprise profondément engagée dans la transformation en profondeur de sa pratique métier :
Des solutions de gestion de trésorerie nouvelle génération pour se préparer au monde d’après
Piloter sa trésorerie, une clé pour ses financements moyen et long terme
Les atouts d’une chaîne de valeur continue pour la gestion de trésorerie [Guide]
Gestion de trésorerie : « Prévoir, c’est agir »

L’impact de la crise sur la trésorerie d’entreprise

Le constat est posé d’emblée par les trésoriers d’entreprise ayant accepté de participer au troisième Baromètre de la Trésorerie : oui, la crise sanitaire a eu un impact sensible sur l’activité. 2 entreprises sur 3 constatent une dégradation de leur chiffre d’affaires.

La trésorerie de l’entreprise est naturellement directement affectée par la chute des revenus. Les trésoriers interrogés pointent une tension sur les liquidités, à tout le moins la mise en place d’une vigilance particulière et renforcée pour la prévenir.

À la menace sur la disponibilité du cash, les trésoriers d’entreprise ajoutent 3 autres menaces, rendues plus sensibles dans la période de crise ouverte par la pandémie :
– Le risque de fraude, de détournement ou d’escroquerie
– Le risque de défaut client
– Le risque de change

Si la pandémie rend plus prégnants les risques qui occupent de toute façon le quotidien du trésorier d’entreprise, elle a aussi rendu encore plus irritants les irritants dénoncés à chaque étude :
– L’insuffisante automatisation des opérations et des analyses de trésorerie d’entreprise (pour 33 % des répondants)
– La faible productivité des actions de saisie et de vérification (24 %)
– L’interopérabilité limitée du logiciel de gestion de trésorerie de l’entreprise avec les autres outils de gestion, comme la comptabilité ou l’ERP (21%)
– La fluidité médiocre des interactions avec les établissements bancaires (15 %)

Les priorités 2022 de la trésorerie d’entreprise

Selon le troisième Baromètre de la Trésorerie, qui d’ailleurs ne contredit en rien les deux précédents sur ce point, les deux priorités du trésorier sont :
– La maîtrise du Besoin en Fonds de Roulement
– La mise sous contrôle de la disponibilité en liquidités

Ainsi, en période de tension, de risque accru et surtout d’incertitude forte, les trésoriers d’entreprise indiquent fort logiquement accorder une attention particulière au financement du fonctionnement de l’entreprise.

Ils distinguent 3 leviers simples de nature à leur simplifier la maîtrise du Besoin en Fonds de Roulement :
– Une meilleure visibilité sur la situation de trésorerie et sur l’anticipation des ressources à venir
– La consolidation des positions des comptes bancaires
– Une représentation en temps réel de la structure de la dette pour l’ensemble des entités de l’entreprise

La réalisation de la deuxième priorité, à savoir la mise sous contrôle de la disponibilité des liquidités, sera obtenue de quatre manières selon les trésoriers interrogés dans le cadre du 3ème Baromètre de la Trésorerie :
L’anticipation maximale du niveau de la trésorerie, grâce au reporting interne et à la qualité de la prévision (46 % des répondants)
La créativité de la politique de financement, notamment en lien avec les mesures de soutien de l’État (44 %)
La sécurisation des paiements et la lutte contre la fraude et les détournements (33 %)
Le placement des liquidités disponibles (25 %)

La gestion de trésorerie à la hauteur des enjeux : les mesures pour faire face

À côté de la focalisation sur les fondamentaux de la gestion de trésorerie, les trésoriers indiquent avoir mis en œuvre des actions spécifiques en relation avec le contexte particulier de la crise sanitaire.

En particulier, la trésorerie d’entreprise a vécu une petite révolution avec la pratique du télétravail massive et sur un temps long. Il a bien fallu adapter les procédures et les circuits pour piloter la trésorerie à distance et respecter les boucles de validation.

Plus classiquement, la nécessité des temps a conduit une petite moitié des trésoriers (43 %) à provoquer au sein de l’entreprise une réflexion autour de la déprogrammation de dépenses. Le rééchelonnement des emprunts est venu également donner de la marge de manœuvre.

La bonne surprise du troisième Baromètre de la Trésorerie est l’effort mené par 3 entreprises interrogées sur 10 pour garder libre malgré les tensions un volant de ressources en prévision de la reprise d’activité. Cette capacité des entreprises à garder un œil sur l’avenir et à refuser un repli trop brutal est certainement un levier puissant de la sortie de crise, constatée mois après mois.

Deux mesures plus techniques, en relation avec la gouvernance de la trésorerie, sont mises en avant par les répondants :
– Une accentuation de la centralisation des opérations de trésorerie, pour faciliter la visibilité et accélérer la prise de décision.
– Un allongement de l’horizon des prévisions, passé en moyenne de 12 à 18 mois.

Des idées pour demain : la trésorerie se réinvente

La transformation digitale des entreprises passe naturellement par la fonction trésorerie. Les trésoriers interrogés dans le cadre du troisième Baromètre de la Trésorerie sont parfaitement conscients que les solutions de trésorerie classiques sont perfectibles et précis sur les priorités des améliorations à apporter :
– L’automatisation de la gestion des fonds de roulement et des liquidités, qui aboutirait pour 29 % d’entre eux à l’optimisation du pilotage et de l’affectation des ressources.
– La globalisation de la gestion des risques, qui aurait pour effet d’optimiser les arbitrages et de mieux gérer les risques financiers de l’entreprise (25 %).
– Le temps réel dans le suivi des liquidités, grâce notamment au paiement instantané et à la visibilité des différentes positions (24 %).
– La sécurité des paiements, avec la généralisation de la signature certifiée et une communication instantanée entre tous les acteurs de la chaîne de paiements (23 %).

Enfin, et cette perspective s’inscrit au demeurant dans un mouvement général des entreprises, les trésoriers d’entreprise témoignent d’un intérêt grandissant pour le Cloud.

Un cinquième des entreprises ayant répondu au troisième Baromètre de la Trésorerie expriment en effet une attente forte du passage dans le Cloud, de l’utilisation de l’intelligence artificielle et de l’automatisation de l’échange des données.

En conclusion, la pandémie a agi comme révélateur de pesanteurs et inspirateur de voies nouvelles pour la trésorerie d’entreprise. C’est pourquoi les trésoriers d’entreprise privilégient désormais les fonctionnalités de solutions de trésorerie de nouvelle génération, pour se libérer des contraintes et conduire avec sérénité les transformations qui s’imposent.

3ème baromètre de la trésorerie

1er semestre 2021 : tendances et projections

Télécharger gratuitement le guide !