Lecture en cours

Lecture en cours

Stop & Go : l’élasticité cloud, amortisseur digital pour les entreprises

Retour aux résultats de recherche

Stop & Go l’élasticité cloud, amortisseur digital pour les entreprises

L’élasticité cloud, airbag digital pour absorber les chocs d’activité

Confinements généralisés, déconfinements partiels, couvre-feu… Depuis mars 2020, le tissu économique français enchaîne sans cesse phases d’arrêt, de reprise et de rebond d’activité. Si certains secteurs ont vu la demande exploser pour leurs produits et services, d’autres souffrent terriblement, et c’est peu de le dire, d’une déprime du marché. Il est trop tôt aujourd’hui pour annoncer un rebond fort de l’activité en 2021, comme l’anticipait le gouvernement et comme nous l’espérions tous pour assurer la pérennité de nos entreprises.
Prédire la conjoncture est un art difficile. Se préparer à toutes les éventualités, y compris les plus difficiles, est signe d’un leadership mature.

Pour absorber les chocs, il est nécessaire de se doter de bons amortisseurs. En matière de gestion de la performance, de management de la supply chain, de contrôle de trésorerie, les solutions cloud et le modèle Saas ont démontré leur rôle important pour surmonter les fluctuations passées et à venir, et notamment grâce à l’un de leurs atouts essentiels : l’élasticité.

Élasticité du cloud : un atout pour la continuité d’activité

L’élasticité cloud, c’est avant tout la capacité d’augmenter ou de réduire les ressources d’infrastructure de manière dynamique, selon les besoins, pour s’adapter aux évolutions de charges de travail, de production ou d’échelle. Cela garantit aux entreprises la juste quantité de ressources numériques à un instant T. Par définition, c’est d’autant plus possible avec une solution en Saas mise à jour automatiquement et en continu, dont on peut facilement adapter à distance, l’usage des ressources. Quand le leader français du marché de l’odontologie MS Dental a ainsi accéléré son développement en région, elle s’est ainsi appuyée sur notre solution d’ERP en Saas, pour gérer en toute simplicité sa croissance dans une perspective multi-agence et multi-site. Pas de coûts d’infrastructures, pas de développement, pas de serveurs, mais un outil complètement opérationnel, nativement adapté à une supply-chain avec une couverture géographique importante et fondamentalement élastique. De la même manière, le plus grand réseau de coworking européen Wojo a basculé en mode Saas pour gagner en souplesse dans le traitement de ses données : en passant d’une clôture trimestrielle à une clôture mensuelle, ils se donnent les moyens de gérer plus finement comptabilité et trésorerie pour absorber au mieux les pics et les trous d’air.

Les acteurs incontournables du Cloud avec lesquels nous sommes partenaires, comme AWS et Microsoft Azure ont intégré cette élasticité par nature (ou «by design», en bon français) : les ressources sont provisionnées de manière automatique. Ainsi, avec les scripts d’automatisation configurés pour la planification, les programmes concernés peuvent être désactivés lorsqu’ils ne sont pas nécessaires, puis réactivés pendant les heures de bureau. Ainsi, à l’usage, un DAF peut espérer faire baisser ses coûts jusqu’à 70 %¹ par rapport à l’activation permanente de ces ressources.

Optimiser la gestion des ressources sur l’intégralité de la supply chain

L’élasticité du cloud permet aussi et surtout à l’entreprise d’optimiser la performance de sa production. En adaptant les ressources à l’évolution des workloads de manière optimisée et automatisée, l’élasticité du cloud s’avère être un allié de choix pour faire face aux pics et chutes d’activité. Bien mieux, cette même élasticité du cloud est désormais au centre des entrepôts intelligents et connectés, tant celle-ci permet l’optimisation de l’exécution logistique en alliant continuité et adaptabilité des activités à grande échelle.
L’élasticité du cloud induit cependant que toutes les ressources de l’infrastructure soient également élastiques. Cela peut notamment inclure le matériel, les logiciels, la QoS ou d’autres concepts similaires comme la connectivité, ainsi que d’autres ressources exploitées dans des applications élastiques. Un ERP hébergé dans le cloud facilitera cette révolution dans la gestion des stocks, comme c’est le cas, pour ne citer qu’eux, des laboratoires Boiron. L’entreprise française a ainsi adopté une solution 100% Saas pour automatiser la gestion de ses immobilisations. Un saut technologique nécessaire pour accélérer et fiabiliser la gestion de ses mouvements et garder un temps d’avance.

Élasticité cloud … et personnalisation des besoins

Aussi bien dans le management de la supply chain que dans la gestion RH ou financière, l’élasticité cloud a un pendant tout aussi utile pour les dirigeants : la capacité de personnaliser les outils facilement et rapidement en fonction des besoins réels de chacun ! Notre dernière étude réalisée avec Opinion Way sur la maturité cloud des entreprises (des TPE aux ETI) met en lumière des chiffres très clairs : 72 % des dirigeants souhaitent pouvoir bénéficier d’une solution de gestion customisée pour prendre les meilleures décisions stratégiques et ne payer que le juste prix. Si cela sonne comme une évidence, la capacité de concilier vision stratégique globale et souplesse opérationnelle sera l’une des clés pour bien appréhender les nombreux défis qui nous attendent en 2021.

Pour aller plus loin sur le sujet digitalisation & tendances, d’autres articles peuvent vous intéresser :

1Données constatées chez AWS