Lecture en cours

Lecture en cours

Création d’entreprise : les 3 étapes clés

Croissance & Stratégie clients

Création d’entreprise : les 3 étapes clés

business-gestion-etude-marche

La création d’entreprise constitue l’aboutissement d’un projet de start-up. Après avoir connu l’inspiration mais avant de vous dévoiler sur le terrain de jeu que vous avez choisi, il y a trois étapes clés pour envisager votre création d’entreprise avec un maximum de sérénité et de confiance.

Réaliser une étude de marché, rédiger son business plan, trouver des clients, débuter dans la gestion de sa comptabilité… La vie du créateur d’entreprise demande de l’organisation et de la méthode.
Voici les trois étapes de la création d’entreprise :

Créer et développer sa start-up est une aventure hors du commun. Porteur de satisfactions professionnelles inédites, le parcours du créateur de start-up est surtout semé de défis, qu’il faut savoir surmonter un à un. Sage Advice vous propose une série d’articles à lire pour se faciliter un peu l’aventure.

Création d’entreprise : clarifier son modèle économique

La création d’entreprise part toujours d’une idée. Votre idée. Elle correspond parfois à un irritant qui vous obsède, comme de ne pas pouvoir facilement recharger votre téléphone mobile quand vous voyagez. Ce peut être aussi une cause qui vous porte, comme développer les mobilités douces dans les zones rurales.

Quelle que soit votre idée, la pérennité de votre ambition de création d’entreprise repose absolument sur la transformation de l’idée en projet. C’est-à-dire sur votre capacité à formuler un modèle économique réaliste, avec des clients, une organisation et des savoir-faire.

Votre modèle économique synthétise la manière dont votre idée de départ va rencontrer son marché et vous rapporter de l’argent :

  • Nature de l’activité (Quoi ?)
  • Clients et zone de chalandise (À qui ?)
  • Canaux de distribution (Par quel moyen ?)
  • Éléments de différenciation par rapport à l’existant (Pourquoi vous ?)

Quand vous savez répondre à ces questions fondamentales et disposez d’un modèle économique réaliste, vous pouvez passer à l’étape 2 de votre projet de création d’entreprise.

Création d’entreprise : valider son concept via une étude de marché

Le modèle économique, première étape de votre démarche de création d’entreprise, est, comme son nom l’indique, un modèle, une construction théorique. Une étude de marché va vous permettre de confronter cette approche conceptuelle avec la vraie vie.

Le principe essentiel d’une étude de marché est que l’offre de produit imaginée doit correspondre à un besoin clairement identifié ; et pas simplement à un produit ou un service que l’on a envie de vendre !

Ainsi, une étude de marché vous permet de mieux cerner les contours du projet :

  • Attentes et besoins réels des futurs clients
  • Atouts et faiblesses des concurrents
  • Tendances du marché.

Pour ce faire, vous devez vous mettre dans la peau de vos prospects, connaître leurs habitudes d’achat ou encore identifier une zone de chalandise. Il est également nécessaire d’identifier vos concurrents et de connaître leur argumentaire sur le bout des doigts. Des enquêtes terrain, questionnaires de prospection et résultats d’études peuvent apporter des éléments de réponse sur le sujet.

Fort d’indications quantitatives et qualitatives, vous avez toutes les clés pour corriger ce qui doit l’être dans votre projet initial. Mais aussi pour défendre votre idée auprès d’investisseurs et de partenaires éventuels. Votre création d’entreprise entre ainsi dans une perspective très concrète.

Vous devez également penser à une stratégie de communication en parallèle, pour annoncer l’arrivée de votre produit sur le marché. Pensez storytelling et économie collaborative pour vous adapter au mieux aux tendances de consommation actuelles. L’étude de marché vous donnera de précieux éléments de langage !

Création d’entreprise : rédiger son business plan

Le business plan, ou plan d’affaire, est essentiel dans la concrétisation d’un projet de création d’entreprise.
Ses grands axes – une étude de marché solide, une stratégie commerciale claire et des prévisions financières réalistes – doivent prouver que l’activité envisagée est viable et s’avèrera rentable.

Le business plan dessine votre feuille de route et induit les premières étapes du démarrage de votre start-up. Il constitue par ailleurs véritablement le socle de vos échanges avec de futurs partenaires économiques. Son objectif est de convaincre la banque, des investisseurs ou encore d’éventuels associés.

Votre business plan se divise généralement en 2 grandes parties :

  • La première présente le projet et les porteurs de projet dans sa globalité,
  • La seconde apporte le détail des données financières chiffrées.

Dans quel environnement économique le projet s’inscrit-il ? Marché concurrentiel ou de niche, positionnement de la future entreprise dans sa zone de chalandise : l’analyse réalisée doit prouver que le projet s’inscrit dans un marché en croissance et préciser la part de marché envisagée.

De même, vous devrez décrire avec précision le produit ou le service proposé, son caractère innovant et ses avantages concurrentiels. Enfin, les premiers éléments financiers et stratégiques devront être anticipés avec réalisme : coûts de fabrication, prix de revient, prix de vente, marges envisagées, stratégie commerciale, marketing et communication…

En conclusion, une création d’entreprise naît avec une inspiration et réussit avec une confrontation chiffrée et méthodique avec la réalité.

Plus vous doutez et vérifiez au démarrage, plus vite vous irez ensuite à la rencontre de votre succès. Donnez-vous les armes pour viser juste dès vos premières sorties sur le marché. C’est une longueur d’avance que vous prenez sur vos concurrents.

Article initialement publié le 13/04/2016. Dernière mise à jour le 04/03/2022