Lecture en cours

Lecture en cours

Comment bien choisir son modèle économique ?

Retour aux résultats de recherche

bien-choisir-modele-economique

La rentabilité de son activité, c’est le nerf de la guerre ! A chaque entrepreneur de trouver la formule la mieux adaptée à son projet pour transformer son idée en succès. Le choix du modèle économique est ainsi l’étape phare du projet de création.

Vous avez dit modèle économique ?

Le modèle économique ou business model définit la manière dont l’entreprise va créer de la valeur, et dont elle envisage de gagner de l’argent. Le modèle économique doit toutefois être mis en perspective avec un business plan chiffré permettant d’imaginer précisément la rentabilité de l’affaire, en l’occurrence le gain effectif une fois toutes les charges inhérentes au fonctionnement de l’activité déduites.

Vous pouvez vous inspirer d’un modèle existant (sans forcément dupliquer) mais vous pouvez aussi partir sur un modèle innovant. Tout n’a sans doute pas encore été inventé !

Quelle est votre cible ?

Pas de business model sans cible précise ! Avant de songer à la façon de générer des flux de revenus, définissez avec précision votre clientèle. S’agit-il d’un marché de masse ou de niche ? Les clients auprès desquels vous souhaitez créer de la valeur font-ils plutôt partie d’un marché segmenté aux besoins et problématiques différents ?  A l’image du géant Amazon, votre marché peut également se trouver diversifié, servant ainsi deux segments de clientèle totalement distincts (le grand public et la communauté de développeur dans le cas d’Amazon). Votre marché peut enfin se trouver multilatéral si votre business model repose sur l’interdépendance de plusieurs segments de clientèles. Dans ce cas, les deux segments sont requis pour que le modèle fonctionne.

Quelques exemples de modèles économiques éprouvés :

  • La vente de biens : l’entreprise se rémunère sur la marge des biens qu’elle vend. Dans le cas de services, la facturation peut correspondre à la notion de temps passé.
  • Abonnement : ce modèle consiste à délivrer un service ou un produit dans le cadre d’une inscription sur une durée limitée.
  • Licensing : ce modèle consiste à vendre la possibilité d’utiliser un logiciel après acquisition d’une licence temporaire ou permanente.
  • Freemium : une partie de l’offre est gratuite, mais des services additionnels sont payants (premium). Ce sont ces derniers qui permettent de financer les utilisateurs free.
  • La location : l’utilisateur d’un service ou d’un bien paye en contrepartie d’une location sur une durée précise.
  • Le courtage : consiste à offrir un rôle d’intermédiaire dans une transaction, en prélevant un montant sur la transaction.
  • Publicité : souvent utilisé en BtoB, ce modèle consiste à faire payer de la visibilité sur un support média pour un format et une durée déterminés.
  • L’affiliation : consiste à réaliser de la publicité pour des sites Internet et à prélever une commission ensuite prise sur chaque clic (ou action) réalisé par l’internaute.
  • Ventes flash et destockage : cela consiste à vendre les fins de stock des marques ou leurs produits de collection à prix cassés.
  • De l’imprimante : soit, de vendre un produit de base à prix très attractif. Puis, ensuite, l’entreprise vend des accessoires complémentaires pour le produit sur lequel les marges seront plus élevées.
  • Low cost : l’offre que vous proposez est réduite à sa plus simple expression. Les options vous permettent ensuite de générer une marge importante.

Cette liste n’est pas exhaustive. Il existe bien d’autres modèles économiques éprouvés ou restant encore à inventer. Bâtissez le vôtre en gardant à l’idée de création de valeur pour votre client, mais aussi pour l’entreprise.

Affinez ensuite votre modèle par des détails qui peuvent faire la différence, comme le mécanisme de prix par exemple, celui-ci peut être fixe (comme dans un catalogue) ou mécanique (principe du yield management ou des enchères par exemple).

Je gère ma comptabilité et ma facturation en toute sérénité !

Découvrez la solution Sage 50cloud Ciel