Actif : Définition de l’actif en comptabilité d’entreprise

Actif

Le patrimoine d’une entreprise est constitué de deux parties présentées dans le bilan comptable : l’actif et le passif. L’actif constitue ainsi une part importante du bilan et représente l’ensemble des éléments positifs du patrimoine de la société à la date du bilan. L’actif contient notamment les stocks, les créances, les immobilisations et la trésorerie.

L’actif : un élément-clé du bilan comptable

Selon le Plan Comptable Général (PCG), un actif est un élément identifiable du patrimoine de l’entité ayant une valeur économique positive pour cette dernière, c’est-à-dire un élément générant une ressource que l’entité contrôle du fait d’évènements passés et dont elle attend des avantages économiques futurs. Il s’agit de tous les éléments correspondant à ce que possède l’entreprise. L’actif est composé de deux rubriques :

  • L’actif immobilisé, comprenant les immobilisations corporelles, incorporelles et financières
  • L’actif circulant, comprenant les stocks de l’entreprise, les créances, les avances et acomptes versés, la trésorerie, les comptes de régularisation

L’actif forme, avec le passif, le bilan comptable d’une entreprise.

L’actif : une composition précise

L’actif se présente dans la partie gauche du tableau du bilan comptable. Il est constitué de l’actif immobilisé et de l’actif circulant. Selon le mode de présentation des comptes annuels de l’entreprise, l’actif du bilan comptable peut être plus ou moins détaillé : présentation simplifiée, présentation de base, présentation développée.

L’actif immobilisé

L’actif immobilisé comprend l’ensemble des biens destinés à servir de façon pérenne à l’activité de la société. On parle d’immobilisations. Ces dernières sont au nombre de trois :

  • Les immobilisations incorporelles comme les brevets, les logiciels, les fonds de commerce, les frais de recherche et de développement…
  • Les immobilisations corporelles comme le matériel informatique, le mobilier, le matériel industriel…
  • Les immobilisations financières comme les titres de participation, les prêts accordés…

Au bilan de l’exercice comptable, on présente pour chacune de ces catégories : le montant brut des immobilisations, le montant cumulé des amortissements et provisions et le montant net des immobilisations.

L’actif circulant

L’actif circulant du bilan comptable est composé de certains éléments de l’actif n’ayant pas vocation à être utilisés de façon durable, comme les stocks. Cinq composantes sont présentes dans l’actif circulant :

  • Les stocks et les en-cours, c’est-à-dire l’ensemble des biens et des services intervenant dans le cycle d’exploitation de l’entreprise pour être vendus ou consommés dans le processus de production
  • Les avances et acomptes versés sur commandes, les créances : il s’agit de créances que l’entité détient envers des tiers (par exemple, des clients, le trésor public, les organismes sociaux)
  • Les valeurs mobilières de placement (VMP), soit des titres acquis en vue de réaliser un gain à court terme
  • Les disponibilités, c’est-à-dire l’ensemble des sommes figurant en caisse et des soldes positifs des comptes bancaires
  • Les charges constatées d’avance

Analyse des éléments de l’actif du bilan comptable

Premièrement, au niveau de la présentation du bilan, le total de l’actif doit obligatoirement être égal au total du passif. Il faut par ailleurs se prémunir des fraudes par détournement de l’actif.

L’analyse des éléments de l’actif du bilan comptable n’est parfois pas suffisante pour identifier précisément la valeur du patrimoine d’une entreprise. En effet, plusieurs actifs immatériels peuvent ne pas figurer. C’est pourquoi l’annexe comptable est un outil important pour une analyse plus fine de l’actif d’un bilan.

Les éléments de l’actif du bilan comptable sont utilisés pour calculer des indicateurs financiers comme le fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement, la trésorerie nette ou encore d’autres ratios (délai de rotation des stocks, délai de règlements clients…).

L’actif du bilan d’une entreprise récapitule ce qu’elle possède. Il s’agit en quelque sorte d’une photographie instantanée à un moment précis de son patrimoine qui est en constante évolution. Au bilan comptable, sa contrepartie est constituée par le passif.