Lecture en cours

Lecture en cours

Transformation des PME : des entreprises et un écosystème en pleine mutation pour réussir

Retour aux résultats de recherche

Transformation des PME des entreprises et un écosystème en pleine mutation pour réussir

Transformation des PME : des entreprises et un écosystème en pleine mutation pour réussir

Les PME, après nombre de challenges autant sociaux, légaux ou business, sont confrontées aujourd’hui à celui qui restera probablement le plus radical d’entre eux. Elles entrent de plain-pied dans leur transformation, rendue nécessaire par le changement profond de la société, nourri de nouveaux usages et de nouveaux modes d’échange. Cette transformation des PME est à impérativement intégrer au sein des entreprises pour les resynchroniser avec une société faite cependant d’incertitudes et de nouveaux challenges. Les fonctions support comme la RH mais aussi le management et l’innovation y trouvent leur rôle essentiel.

Alors comment les PME peuvent-elles relever ce défi ?

Comprendre le changement et le rendre cohérent au sein des entreprises

Les entreprises deviennent aujourd’hui de véritables acteurs du changement. Elles doivent l’intégrer comme un élément majeur de leur développement et surtout le faire adopter par leurs collaborateurs. La question devient alors celle de faire évoluer leur organisation, en tenant compte de nouveaux comportements et de nouvelles attentes vis à vis du travail. Les exigences du collaborateur vis à vis son entreprise ont changé, cette dernière doit adapter la relation qu’elle entretient avec lui pour lui permettre d’être aussi un acteur de la transformation.

Cela passe par une organisation laissant plus d’autonomie mais surtout plus de possibilités d’échanges et de communication entre les collaborateurs, afin de promouvoir l’initiative et la prise de risques comme de nouvelles valeurs de confiance. L’innovation aide à cela en étant non seulement technologique mais également d’usages. La technologie apportant tout son soutien et son rôle de simplificateur au quotidien et les usages permettant l’appropriation durable du changement.

Le management comme les fonctions support doivent aussi évoluer pour apporter leur contribution au système. Le management entre ainsi dans un rôle de porteur de cette confiance et d’animateur des initiatives. Et les ressources humaines comme garant actifs du lien et de la collaboration entre chacun, et ainsi également rendre l’entreprise attractive sur ses fondamentaux de sens.

Transformation des PME : Accompagner le changement et anticiper son accélération

Les PME sont non seulement confrontées à ce changement mais également à son accélération permanente qu’il faut dorénavant anticiper et surtout maitriser. Elles doivent le rendre non seulement acceptable mais aussi pleinement appréhendé par les collaborateurs. Ces derniers étant souvent plus rapides sur l’adoption du changement dans leur vie quotidienne et donc désireux d’une déclinaison au sein de leur organisation.

L’entreprise doit alors agir auprès de tous pour proposer cette transformation et ainsi se resynchroniser avec la société. Cette proposition doit se réaliser dans une cohésion transformatrice, l’idée étant de ne pas adopter le changement pour le changement mais de savoir l’accompagner dans sa cohérence vis à vis de la nécessité de l’entreprise d’évoluer. Une communication renouvelée et des interactions stimulées notamment par une fonction RH, elle-même transformée, amènent un renouveau dans les relations propices à l’appropriation du changement et surtout la capacité à l’anticiper à chaque moment dans toutes ses formes. Permettant ainsi à l’entreprise d’être plus agile et pas seulement en réaction face au changement. Une fonction RH, animatrice de lien mais aussi recentrée sur la création de sens afin de faire comprendre le changement tel qu’il se joue au sein de l’entreprise et ainsi générer l’engagement.

Sécuriser le changement notamment grâce à l’innovation

L’innovation se doit de jouer un rôle capital dans la transformation des PME, elle en est non seulement une des sources, mais également porteuse d’accélération et de sécurisation.

Cette innovation, technologique ou d’usages comme de modes de fonctionnement, doit avant tout servir un enjeu de réussite du changement. Pour cela, l’entreprise doit impérativement associer les collaborateurs à sa mise en œuvre, mais pas seulement. Elle doit également pouvoir être nourrie par les propres idées de ces collaborateurs, en prise directe avec le terrain. Elle en devient alors plus adaptée à l’attention de chacun et donc plus efficace et porteuse de succès. Cette co-construction, telle que la pratique déjà certains éditeurs, rend l’innovation utile et pertinente pour la simplification du quotidien de chacun comme pour l’optimisation de la productivité et donc du business.

Le management et les RH doivent également innover pour accompagner le mouvement. Pour cela, ils doivent commencer par eux-mêmes, en prenant des risques et en se transformant pour être plus dans la confiance concernant le management et par une certaine audace pour les RH. Chacun ayant comme rôle celui de reconnecter l’entreprise avec la société afin de lui permettre de se développer grâce à la force apportée par des collaborateurs engagés et surtout en harmonie avec la proposition de leur entreprise. Donnant ainsi plus d’ambition à cette proposition et plus de valeur à la dynamique des PME.

Les PME, challengées par une période complexe et pleine d’incertitude, relèvent le défi de la transformation, plus agiles et résolument engagées vis à vis de leurs équipes, elles changent tout en gardant leur ADN pour mieux réussir et anticiper un avenir incertain mais sans doute porteur d’opportunités.

Si vous voulez aller plus loin sur ce sujet, d’autres articles peuvent vous intéresser :