Lecture en cours

Lecture en cours

Simuler c’est prévoir : la Business Intelligence décryptée pour les PME

Retour aux résultats de recherche

La Business Intelligence décryptée pour les PME

Si les grandes entreprises se sont progressivement converties à l’approche data driven et à la business intelligence, les PME n’y avaient que rarement accès, les projets étant complexes et coûteux. Ce n’est plus le cas et le monde du reporting et de l’analyse prédictive s’ouvre progressivement aux plus petites entreprises. Pour quels bénéfices ?

Piloter son entreprise par les données n’est plus l’apanage des grandes entreprises. Alors que dans les années 2000 déployer une plateforme de Business Intelligence (appelée aussi plateforme décisionnelle) était synonyme de grand projet informatique nécessitant de lourdes infrastructures, des compétences de haut niveau et de lourds investissements, ce n’est plus le cas en 2021.

Les PME à la traîne sur les outils de Business Intelligence

Si les grandes entreprises sont nombreuses à disposer d’outils de Business Intelligence, une étude internationale menée par Techaisle¹ montre que l’adoption est loin d’être aussi avancée auprès des PME. 73 % des entreprises du midmarket (entre 100 et 1 000 collaborateurs) disposent d’outils analytiques. Ce taux chute à 10 % seulement dans les entreprises de moins de 100 employés.

Or, rendre une donnée accessible à tous dans une PME constitue un changement bien plus profond qu’il n’y paraît. L’entreprise évolue d’un management qui repose sur le seul ressenti des dirigeants vers une approche plus rationnelle : elle s’appuie sur des chiffres et des faits objectifs, l’approche data driven. L’étude Techaisle montre que seulement 27 % des moyennes entreprises ont véritablement adopté cette approche. Ce chiffre chute également à 6 % quand il s’agit des entreprises de moins de 100 personnes. Ce changement d’approche est certainement le plus grand défi que les PME françaises vont devoir relever dans les années à venir.

La Business intelligence démocratisée par le Cloud

Les solutions de Business Intelligence sont désormais à la portée de toutes les entreprises et les outils sont désormais suffisamment matures pour être utilisés par tout un chacun. Mieux, les technologies les plus à la pointe comme l’analytique, les visualisations de données avancées (DataViz) ou encore les algorithmes d’intelligence artificielle sont aujourd’hui accessibles à toutes les entreprises, grâce au Cloud Computing, mais aussi à l’intégration de telles fonctions aux applications d’entreprise, notamment les logiciels de gestion.

Les outils décisionnels sont désormais connectés en temps réel sur les données de production et l’activité commerciale. Une technologie avancée telle que le « in-memory » permet à un décideur de créer des tableaux de données ou visualiser des graphes sur-mesure de façon interactive, sans délai de chargement de données et de calcul préalable. Le manager va pouvoir prendre le pouls des activités de son entreprise sur un tableau de bord synthétique, avec ses indicateurs d’activité commerciale, ses indicateurs financiers et ceux liés à la production.

Indicateurs clés accessibles en temps réel : un bénéfice à tous les échelons

De facto, la Business Intelligence est un outil de pilotage précieux pour le directeur général ou le directeur administratif et financier, mais pas seulement. C’est aussi un outil de diffusion de l’information dans l’entreprise : chaque responsable commercial peut suivre les dernières conversions de prospects de son équipe.. Les responsables de production, eux-aussi, vont disposer d’indicateurs sur leur supply chain et sur la production de leurs ateliers. La solution de Business Intelligence assure la diffusion des tableaux de bord automatiquement auprès de toutes les personnes concernées. Chacun dispose de la bonne information au bon moment, avec des données partagées à tous, ce qui permet de mettre fin aux discussions et échanges stériles entre services qui habituellement ne s’appuient ni sur les mêmes données, ni sur les mêmes indicateurs.

Une approche centrée sur les données est d’autant plus importante en cette période de crise sanitaire : le prix des matières premières et le comportement des clients évoluent de manière erratique et très rapide. L’entreprise doit être capable d’ajuster sa stratégie en fonction de tout changement de comportement des clients, une réactivité que seule une Business Intelligence temps réel permet d’atteindre. D’autre part, la généralisation du télétravail a eu pour effet de raréfier les réunions et d’éloigner les équipes. Via l’outil de Business Intelligence, chacun dispose des bonnes données au bureau, en télétravail ou en mobilité.

Des outils de travail adaptés à chaque profil utilisateur

La mise en œuvre de l’analyse intelligente des données n’implique pas nécessairement de devoir changer les habitudes de travail ni même de logiciel. Des outils de business intelligence peuvent ainsi se connecter directement aux solutions de gestion de l’entreprise, qu’il s’agisse d’un simple Excel, d’une solution de gestion comptable ou même de gestion de la paie.

Les utilisateurs les plus avancés peuvent exploiter des outils analytiques qui vont leur permettre d’investiguer les données et effectuer un « drill-down », une descente dans les données brutes pour, par exemple, identifier la cause première d’une mauvaise performance commerciale ou encore des produits qui sont de plus en plus demandés. Ces outils donnent de plus en plus accès à des algorithmes d’intelligence artificielle, avec des fonctions prédictives qui permettent d’anticiper les évolutions des indicateurs. Et comme une image vaut 1 000 mots, les outils de data visualisation donnent aujourd’hui accès à des graphes interactifs extrêmement puissants et créés en quelques clics.

Ces articles pourraient également vous intéresser :

¹ »WW SMB and Midmarket analytics adoption acceleration needs services« , Techaisle, 2019