Lecture en cours

Lecture en cours

Établir ses prévisions financières

Retour aux résultats de recherche

etablir-previsions-financieres-entreprise

Établir les prévisions financières de sa future entreprise permet de vérifier concrètement sa viabilité économique, et par conséquent de convaincre des investisseurs potentiels. Etape clé du business plan, elle doit être réalisée avec l’aide d’un expert-comptable.

Pourquoi faire des prévisions financières ?

Votre projet prend forme, vous avez réfléchi aux produits ou services que vous souhaitez vendre, à leur prix de revient et à leur prix de vente. Reste maintenant à concrétiser tout cela dans un tableau de bord chiffré afin de simuler l’activité de l’entreprise : combien de produits faudra-t-il vendre pour atteindre le seuil de rentabilité ? Quelles sont les ressources nécessaires et combien vont-elles me coûter ? Pourrai-je dégager un bénéfice à terme, et si oui, dans quelle mesure ?

Toutes ces données exprimées en termes de coût permettront de vérifier la solidité et, par conséquent, la pertinence du projet, tout en concrétisant les nécessités budgétaires pour le fonctionnement de l’entreprise. Ces données sont généralement projetées sur une période de 3 ans.

Quels sont les éléments à prendre en compte ?

Achat, stockage, fabrication, prospection, vente… vous devez évaluer chacun des coûts inhérents à votre activité de manière très réaliste.
L’ensemble de ces éléments sera compilé dans les documents suivants :

  • Le plan de financement initial : Quels sont les capitaux nécessaires pour lancer l’entreprise et assurer son fonctionnement au quotidien ? Apports personnels, emprunts bancaires, aides et subventions… devront suffire à couvrir les frais la première année.
  • Le compte de résultat prévisionnel : Le chiffre d’affaires généré couvre-t-il l’ensemble des charges de l’entreprise (fixes et variables) ? Lors d’une création, le résultat des deux premières années est souvent négatif. Il s’agira alors d’imaginer comment tendre vers un résultat positif.
  • Le seuil de rentabilité: Quand les recettes deviennent-elles supérieures aux dépenses de l’entreprise ? On parle aussi de « point mort ». C’est le moment où vous devenez bénéficiaire.
  • Le plan de trésorerie: Avez-vous suffisamment d’argent pour assurer les dépenses mensuelles ? Quelle est votre marge de manœuvre dans le cas d’endettement bancaire ou d’impayés de la part de vos clients ? Une trésorerie saine est indispensable au bon fonctionnement de l’entreprise. On parle aussi de BFR, ou besoin en fonds de roulement, le montant en trésorerie dont vous avez besoin pour suivre l’activité de l’entreprise.
  • Le plan de financement à 3 ans : Votre entreprise sera-t-elle pérenne dans 3 à 5 ans ? Prolonger les hypothèses budgétaires sur 3 ans permet en effet de se projeter vers l’avenir et de vérifier si le projet s’annonce durable et viable à long terme.

Quelques conseils pour des prévisions financières optimisées

Le premier conseil, mais aussi est le plus important : travaillez les prévisions financières de votre future entreprise avec votre expert-comptable. Seul un professionnel sera en capacité de se projeter concrètement et efficacement dans la réalité des chiffres et des charges au quotidien.

Soyez réalistes !
Augmenter les recettes sans définir concrètement comment vendre davantage n’apportera aucune pertinence à votre projet. De même que réduire les charges en pensant pouvoir faire des économies sur le moment. C’est malheureusement rarement le cas ! Imaginez plutôt différents scénarii avec votre expert-comptable. Et pour éviter les mauvaises surprises, basez-vous sur l’hypothèse la plus pessimiste !

Maîtrisez vos budgets sur le bout des doigts. Vous serez, par conséquent, plus convaincant devant un banquier ou un investisseur, et plus efficace dans la gestion au quotidien après le lancement.

Favorisez la croissance de votre business

Téléchargez gratuitement le livre blanc