Créateurs d’entreprise : profitez des réseaux d’accompagnement !

Publié il y a · 3 min de lecture

Les créateurs d’entreprise doivent avoir de la technicité, des ressources, ainsi qu’un bon réseau et de nombreux échanges… Quel que soit le type d’activité visé et au vu des nombreux réseaux d’accompagnement existants en France, il serait dommage de rester isolé !
Réalisons un petit tour de piste des alliés incontournables des porteurs de projet.

La CCI, partenaire officiel des créateurs

Conseil personnalisé, accompagnement, formation… Présentes sur tout le territoire, les CCI ont plus d’une corde à leur arc ! Si les CCI accompagnent les porteurs de projet à chaque étape de la création jusqu’au lancement, elles offrent également des données économiques indispensables pour la réussite de son projet, et notamment, de l’incontournable étude de marché.

Très au fait, les CCI sont en capacité de renseigner les créateurs d’entreprise vers les aides liées à leur marché : bourses, trophées, exonérations, facilités de financement, réseaux de soutiens, fonds de garantie…
Parmi les aides les plus plébiscitées, le dispositif mis en place par les CCI de France : le fameux stage « 5 jours pour entreprendre », pour s’initier au métier de dirigeant.

BGE, un accompagnement à toutes les étapes du projet

Les Boutiques de Gestion représentent l’un des acteurs principaux dans l’accompagnement des porteurs de projet. Elles sont présentes dans chaque département, y compris dans les Dom. Ce réseau d’associations est administré par des acteurs économiques influents. Il s’adresse à tous profils de créateurs : demandeurs d’emploi, salariés, jeunes, étudiants, mais aussi, retraités.
Leur point fort : La maîtrise de toutes les étapes d’un projet de création, depuis la clarification du projet jusqu’à la mobilisation financière, en passant par le suivi du développement de l’entreprise !
Dans le cadre de cet accompagnement fort complet, BGE propose également des tests grandeur nature en couveuse, ou encore la formation des futurs créateurs d’entreprise à la comptabilité, la gestion, le droits des affaires ou à la communication. De quoi mettre toutes les chances de son côté !

L’UAE, le partenaire historique des Auto-entrepreneurs

On ne présente plus l’UAE, partenaire historique des auto-entrepreneurs en création ou en activité. Expertise, conseil, formation, les experts de l’association sont présents dans les forums ainsi que les salons de la France entière.

Très au fait des problématiques liées aux auto-entrepreneurs, l’UAE est notamment à l’origine du « Guide de l’Entrepreneur », une bible pour les porteurs de projet ! Toutes les ressources offertes aux créateurs sont également en accès libre dans leur bibliothèque sous forme de boîte à outils. De ce fait, chacun peut bénéficier gratuitement d’information juridique, sociale, fiscale, administrative ou comptable liée au développement de son projet.

Depuis septembre 2014, Sage est officiellement partenaire de l’UAE. Les deux structures unissent leurs efforts pour accompagner les auto-entrepreneurs dans la réussite de leur projet.

Les couveuses, incubateurs et pépinières d’entreprise, pour tester son activité

Les porteurs de projet en sont friands, et heureusement, ces structures se développent à vitesse grand V sur notre territoire. A l’instar de Xavier Niel, patron de Free, qui a ouvert le plus gros incubateur de startup au monde dédié à près de 1000 entreprises du numérique à Paris !

Privés ou publics, ces établissements permettent d’être hébergés, pour certains gratuitement, afin de tester leur activité grandeur nature dans un environnement propice au développement, tout en étant coaché par des professionnels. Une aubaine !

Cette liste est loin d’être exhaustive !
Peuvent également vous conseiller dans votre projet :

  • les plateformes d’initiative locale,
  • les coopératives d’activité et d’emploi,
  • les avocats,
  • les experts-comptables,
  • et même certains espaces de co-working !

Pensez à vous rapprocher des structures incontournables liées à votre secteur d’activité. Dans un premier temps, contactez : CCI, Chambre de métiers et de l’Artisanat, Chambre d’agriculture, Maison des Professions Libérales, etc. Celles-ci vous orienteront vers les réseaux les plus pertinents, le cas échéant.

Abonnez-vous à la newsletter Sage Advice et recevez, directement dans votre boîte aux lettres, nos tous derniers conseils.